Le Groupe AXA a réalisé un chiffre d’affaires de 103,53 milliards EUR (115,973 milliards USD) en 2019, en hausse de 1% par rapport à 2018. Le bénéfice net a progressé de 80% à 3,86 milliards EUR (4,32 milliards USD).

Malgré cette performance, le deuxième assureur européen reste pénalisé par l’augmentation des catastrophes naturelles et par la réorganisation de ses structures entamée il y a quatre ans. Pour renforcer sa rentabilité, AXA se concentre depuis 2016 sur des classes spécifiques telles que l’assurance IARD, la prévoyance et l’assurance maladie.

Il s’est séparé des activités les moins rentables et a renforcé sa présence dans les pays émergents. Elle a ainsi cédé sa filiale d’assurance-vie américaine Equitable Holdings et acquis AXA Tianping, sa joint-venture d’assurances IARD en Chine. En 2020, elle finalisera la cession de sa banque en Belgique et cessera ses activités en Europe centrale et orientale.

Rachetée en 2018 pour 12 milliards EUR (13,725 milliards USD), AXA XL, division dédiée à l’assurance IARD et à la réassurance des entreprises, peine à décoller. Il est impacté par la résurgence des catastrophes naturelles d’un montant de 300 millions EUR (343,138 millions USD), selon les chiffres de novembre 2019. Son ratio combiné dépassait 101% à la fin de l’année écoulée.