Avant et pendant la période de confinement, Rydoo a étudié les postes de dépenses les plus importants de près de 4 000 entreprises européennes.

On vous présente leurs conclusions

Rydoo a étudié et analysé les dépenses de 3834 entreprises européennes (Belgique, France, Espagne, Royaume-Uni, Suisse, Allemagne) du 15 janvier au 5 mai 2020.

Sans surprise, la période de confinement et le ralentissement économique qui a suivi ont entraîné une baisse des frais professionnels. Cependant, il est surprenant que le taux de diminution d’un pays à l’autre varie fortement: les honoraires des entreprises françaises ont baissé de -75%, l’Espagne (-50%), l’Allemagne (-36%) ou le Royaume-Uni (-19 %) et l’Allemagne (-15%) suivent la même tendance, mais le ratio est étonnamment faible. Étonnamment, pour des raisons méthodologiques, nous ne pouvons ignorer les hypothèses déformées …

En matière de télécommunications, les dépenses d’abonnés Internet et mobile en France ont baissé de -21%. Dans d’autres pays européens, la même tendance peut être observée, de l’ordre de -10% à -20%. Les dépenses en services de livraison de nourriture (Deliveroo, Uber Eats, Just Eat) sont également en forte baisse: -93% en France. Le taux de diminution est de -73% en Belgique, -60% en Espagne et -76% au Royaume-Uni. De même, la nécessité de s’adapter en ces temps difficiles permet d’expliquer ces tendances. Dans des circonstances limitées, cuisiner à la maison est en effet plus facile et les outils de collaboration tels que Zoom et Slack remplacent généralement le téléphone.

Enfin, les dépenses en matériel informatique en France (souris, écran, clavier, casque: -44%) et en fournitures de bureau (-98%) ont aussi baissé.