Yougov a publié une étude selon laquelle le télétravail des travailleurs français a fortement baissé depuis la fin du confinement. Ce phénomène est beaucoup plus rapide que chez nos voisins en europe.

Le télétravail a longtemps été le slogan du confinement, mais il ne semble pas plaire à toutes les entreprises. De simples parenthèses ou une véritable révolution, depuis la fin du confinement, le nombre de télétravailleurs a été fortement réduit, de 27% en avril 2020 à 15% trois mois plus tard.

Au Royaume-Uni, le travail à domicile semble être fort, car au début du mois d’août, 29% des travailleurs déclaraient travailler encore à distance (35% pendant l’accouchement). A Paris, ce chiffre est passé de 45% en Île-de-France à 22%, et de 39% à 14%.

Quand on sait que dans ces domaines, en plus de revenir sur les lieux, cela augmentait aussi les résultats étonnants de la plupart des employés en retournant vers les transports en commun. Pour rappel, le gouvernement appelle à maintenir au maximum le télétravail pour limiter les risques de contagion.