Quand on créé une autoentreprise, il n’est pas facile de démarrer son activité car il faut trouver ses premiers clients. Nous allons découvrir ici les pistes les plus efficaces et pertinentes pour développer rapidement votre base de clients.

La création d’un site internet

Posséder un site internet est indispensable pour accroître sa visibilité et acquérir des clients suite à l’obtention de votre statut d’auto entrepreneur. Le site internet est la vitrine de votre entreprise : il doit être à la fois attractif et complet.

Pour que votre site internet soit complet, vous devrez y indiquer les informations suivantes :

  • La nature de votre activité
  • Vos prestations et votre zone d’intervention
  • Vos coordonnées (adresse postale, numéro de téléphone, adresse email…)
  • Les horaires de votre entreprise
  • Les liens vers vos réseaux sociaux
  • Vos références et votre formation

En plus de ces informations, vous pourrez ajouter vos tarifs ou un texte indiquant que vos clients peuvent obtenir vos tarifs sur demande ; ainsi que des témoignages des clients avec lesquels vous avez déjà travaillé, afin d’inspirer la confiance à vos futurs clients.

Pour que votre site internet soit attractif, vous devrez y ajouter des visuels mais aussi soigner ses performances, comme la vitesse de chargement de la page.

Aujourd’hui, même si vous ne possédez pas des connaissances très pointues en informatique ou que vous ne savez pas coder, vous pouvez tout à fait créer votre site internet de A à Z, avec un budget limité. En effet, il existe des outils comme WordPress ou Wix, qui permettent de créer facilement, rapidement, et presque gratuitement, son propre site web.

Même si vous avez un budget limité et qu’il est possible de créer un site web entièrement gratuitement, ne négligez pas cette étape ! Selon l’Insee, en 2017, près des ¾ des auto-entrepreneurs  n’avaient pas de site internet. Même si ce chiffre a du diminuer depuis, sachez que créer un site internet reste l’un des moyens les plus simples et efficaces pour affirmer son entreprise face aux concurrents.

Enfin, sachez que la création d’un site internet doit s’inscrire dans une stratégie de présence web plus globale. Il peut être intéressant par exemple de créer également une page Google My Business qui vous permettra de ressortir dans les recherches de vos clients locaux. 

Le SEO

Le référencement naturel, ou SEO (Search Engine Optimization) est très important pour booster le trafic de son site web et donc trouver de nouveaux clients. Le SEO regroupe toutes les techniques gratuites qui vous permettront de mettre votre site web en avant sur les pages de résultats des moteurs de recherche, comme Google ou Bing.

Pour que votre site soit bien classé dans les résultats de recherche, il doit se trouver dans la première page, voire dans le top 3 des liens. En effet, 0,78 % des utilisateurs de Google seulement vont cliquer sur la 2ème page des résultats de recherche !

Pour cela, votre site doit être considéré par Google et les autres moteurs de recherche comme pertinent pour l’internaute, par rapport à sa requête. Un site pertinent, d’après les algorithmes des moteurs de recherche, est un site qui a du contenu intéressant, régulièrement mis à jour, populaire et apprécié par les internautes.

Comment les robots vont-ils mesurer cela ? Tout simplement en regardant diverses statistiques de votre site web, comme :

  • Le nombre de liens entrants va indiquer la popularité de votre site : plus les autres sites (surtout s’il s’agit de sites d’autorité dans votre secteur) en parle, plus il est populaire
  • Le taux de rebond : plus les internautes restent longtemps sur votre page et cliquent sur d’autres pages de votre site, plus cela signifie qu’elle est intéressante

Pour réussir votre stratégie de référencement naturel, vous devez d’abord bien connaître vos clients et leurs habitudes de recherche. Si cela peut vous aider, définissez des personae, c’est-à-dire des profils cible de clients, et retracez leur parcours de recherche.

Ensuite, définissez une stratégie de mots-clés basée sur les habitudes de recherche de vos personae. Les mots-clés sont l’un des piliers du SEO. Vous pouvez vous aider d’un outil comme SEMRush ou AdWords, mais cela sera payant. Définissez un nuage de mots-clés et classez-les en différentes catégories, par exemple par rapport à la thématique, le volume de recherche ou à l’intention de recherche correspondante. Chaque catégorie de mots-clés pourra ainsi faire l’objet d’une stratégie SEO ciblée.

D’autres techniques peuvent ensuite compléter votre stratégie SEO, comme le netlinking, le travail du contenu et l’ajout de balises, etc.  

LE SEA

Le SEA (Search Engine Advertising), par opposition au SEO, regroupe toutes les techniques de référencement qui sont payantes, c’est-à-dire l’achat de liens sponsorisés sur les pages de résultats.

L’outil le plus utilisé en SEA est Google AdWords. Cet outil est très utile pour booster la visibilité de son site web et gagner de nouveaux clients, du moment que l’on a du budget à y consacrer, car il permet d’acquérir plus de trafic de manière ponctuelle.

Le référencement payant sur Google AdWords consiste à acheter des mots-clés et à créer des annonces qui seront diffusées en fonction de la requête de l’internaute. L’objectif est donc d’acheter les mots-clés les plus recherchés par votre cible (d’où l’intérêt de commencer par une étude des mots-clés).

Google AdWords permet également de faire du remarketing ou retargeting, c’est-à-dire de diffuser une annonce personnalisée auprès des prospects qui sont déjà passés par votre site web, afin de les transformer en clients. Cette technique est surtout utile pour les auto-entrepreneurs commerciaux : 95 % des achats réalisés sur un site e-commerce se font après la première visite. L’annonce sera ainsi personnalisée en fonction des pages que l’internaute a consultée sur votre site web ou encore du panier qu’il a constitué puis laissé tomber.

Une autre stratégie de SEA efficace pour les auto-entrepreneurs qui proposent des produits à la vente en ligne est l’achat de liens sponsorisés sur Google Shopping. Cette technique contribue à vous apporter de nouveaux clients en mettant en valeur vos produits les plus pertinents en fonction de la recherche de l’internaute.

Les réseaux sociaux

Tout comme une entreprise se doit d’avoir une présence en ligne à travers un site internet, elle se doit aussi d’avoir une présence sur les réseaux sociaux. Et les auto-entrepreneurs n’échappent pas à la règle ! En effet, en juillet 2020, 51 % de la population mondiale était utilisatrice de réseaux sociaux. C’est donc une source de trafic à ne pas négliger !

Les réseaux sociaux les plus utilisés dans le monde sont Facebook (et Messenger), YouTube, WhatsApp, WeChat (en Chine), Instagram et Tik Tok. Selon la nature de votre activité, certains réseaux sociaux seront plus pertinents que d’autres. Par exemple, dans les secteur de l’architecture, de la déco, du mariage ou des bijoux, Pinterest est un réseau social incontournable.

Inutile d’être présent sur tous les réseaux sociaux : 3 à 4 en moyenne est un bon début. Moins vous aurez de réseaux sociaux à gérer, plus vous pourrez consacrer du temps à créer du contenu pertinent, engageant et unique, mais aussi, plus vous aurez de temps pour le community management (interagir avec votre communauté).

Il est possible également de créer des campagnes de publicité ponctuelles sur les réseaux sociaux. Ces campagnes pourront booster votre visibilité si vous soignez à la fois le message et le visuel.

Le display

Pour attirer des nouveaux clients en tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez également choisir de lancer une campagne de publicité en display, notamment sur le réseau display de Google. Le display consiste à acheter des espaces publicitaires sur des sites à la thématique proche du vôtre, et à y insérer des visuels au format choisi. C’est en quelque sorte le même principe que l’achat d’espaces publicitaires dans un magazine !

Le display a plusieurs avantages par rapport au SEA : il permet de cibler ses campagnes et promet de meilleurs résultats puisque les campagnes sont visuelles et attractives. Toutes les statistiques de sa campagne (impressions, clics, etc.) peuvent être consultées en temps réel, ce qui vous permet d’ajuster votre campagne et d’optimiser son efficacité. En général, on paye une telle campagne au coût par clic ou au coût pour mille vues.

Emailing

L’emailing est une technique de marketing digital très efficace pour fidéliser ses prospects et les transformer en nouveaux clients.

Si les newsletters ne sont pas toujours bien perçues, il est possible de mettre en place une stratégie d’emailing gagnante en espaçant les envois et en privilégiant un contenu riche et personnalisé. Vos prospects seront par exemple plus intéressés par l’information de nouveaux produits, de promotions ou d’événements, que par la parution d’un article sur votre blog d’auto-entrepreneur. Les newsletters sous formes de tips ou conseils par exemple sont très appréciées par les internautes car elles apportent réellement quelque chose.

Affiliation

Pour finir, l’affiliation est une autre technique du marketing digital qu’un auto-entrepreneur pourra utiliser pour trouver des clients. L’affiliation consiste à demander à un individu (souvent un influenceur) de promouvoir vos produits ou services sur son site.

Si par exemple vous êtes un(e) styliste auto-entrepreneur, vous pourrez demander à une blogueuse mode influente de porter vos vêtements et d’en faire la promotion sur son blog. En échange, vous devrez lui reverser une commission sur les ventes des vêtements promus.

L’affiliation est une méthode très intéressante car elle va également accroître le nombre de backlinks vers votre site web et donc renforcer votre popularité aux yeux des moteurs de recherche. C’est donc une excellente technique pour booster votre référencement naturel !