Depuis le mois de novembre, la rumeur courrait selon laquelle le spécialiste du VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur) Uber menait des discussions avec Aurora pour la vente de sa division Uber ATG (Advanced Technologies Group). Cette dernière est en charge des technologies de voitures autonomes du groupe.

La rumeur n’en est plus une. Dans un communiqué publié lundi, il est annoncé que Aurora fait l’acquisition de la division de conduite autonome d’Uber (Advanced Technologies Group) dans le but d’accélérer le développement et déploiement de sa propre technologie en la matière (Aurora Driver).

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. En plus de l’acquisition d’ATG, il est mis en avant un partenariat stratégique. Uber va investir 400 millions de dollars dans Aurora et Dara Khosrowshahi, le patron d’Uber, siégera au conseil d’administration de la start-up fondée en 2017.

L’expertise d’ATG pour Aurora

Avec l’ajout d’ATG, Aurora disposera d’une équipe et d’une technologie incroyablement solides, d’un chemin clair vers plusieurs marchés et de ressources nécessaires pour y parvenir “, déclare Chris Urmson, le patron d’Aurora.

Il ajoute : ” En termes simples, Aurora sera la société la mieux placée pour fournir des produits de conduite autonome nécessaires pour rendre le transport et la logistique plus sûrs, plus accessibles et moins coûteux.

Avant de cofonder Aurora, Chris Urmson a dirigé le projet de voitures autonomes de Google pendant plusieurs années. Il est parti juste avant le lancement de la filiale Waymo d’Alphabet (maison-mère de Google). Les autres fondateurs d’Aurora sont Sterling Anderson (ancien directeur de Tesla Autopilot) et Drew Bagnell (ancien responsable d’Uber pour la division de conduite autonome).

aurora
La start-up Aurora a notamment reçu le soutien d’Amazon, Sequoia et d’autres. Elle teste sa technologie et des véhicules dans la région de la baie de San Francisco, Pittsburgh et Dallas aux États-Unis. Elle planche sur le développement d’un semi-remorque autonome.