La crise sanitaire a bouleversé la manière d’apprendre et accéléré l’évolution technologique au sein des écoles et des entreprises. Une nouvelle manière de faire qui va permettre de rendre l’échange et l’apprentissage plus ludique et personnalisé.

L’année 2020 a été sans précédent dans pratiquement tous les aspects du travail et de la vie, et l’un des domaines ayant connu l’une des transformations les plus spectaculaires est l’éducation. L’éducation avait déjà évolué de façon constante au cours des dernières années en raison d’une plus grande intégration de la technologie, et la pandémie de COVID-19 a vraiment accéléré ce processus.

Le passage à l’apprentissage virtuel était une nécessité pour les écoles du monde entier, malgré la fracture numérique l’adoption de la technologie était nécessaire afin de rester en contact avec les élèves et de poursuivre les cours avec autant de normalité que possible. Maintenant que les enseignants ont eu le temps de s’adapter à des classes entièrement virtuelles ou hybrides, combinant l’enseignement en ligne et en présentiel, il faut s’appuyer sur notre compréhension de ce qui fonctionne dans l’éducation numérique et sur la manière dont nous pouvons tirer parti de tout ce que la technologie peut offrir pour soutenir l’éducation.

Le jeu, première motivation pour apprendre

L’une des façons les plus populaires – et les plus réussies – d’utiliser la technologie dans un contexte éducatif est de permettre l’apprentissage par le jeu, qui est un moyen accessible de susciter rapidement l’intérêt des élèves de tous âges. Et l’on apprend plus facilement en jouant, le niveau de concentration et d’attention requis étant plus facilement atteignables. Une multitude de contenus peuvent être déployés et mis à disposition du personnel enseignant ou des familles, par le biais des nouvelles technologies, sans que cela nécessite de compétences techniques avancées.

En plus d’être l’une des activités favorites des apprenants, l’apprentissage par le jeu numérique est également l’un des meilleurs moyens d’impliquer les élèves, où qu’ils soient – en classe ou à la maison. Des études démontrent ainsi que les étudiants mémorisent 25 à 60 % plus de contenus avec l’apprentissage en ligne, quand le taux de rétention en présentiel ne dépasse pas, quant à lui, les 8 à 10 %. Compte tenu des situations sanitaires, certains élèves étant réunis dans la salle de classe et d’autres se connectant virtuellement, certaines écoles sont passées à des systèmes hybrides. Le jeu rassemble alors toute la classe et crée un sentiment de communauté, favorisant l’interaction et la collaboration.

Permettre aux élèves d’être acteur de leur apprentissage

L’un des principaux avantages de l’utilisation de la technologie pour soutenir l’éducation est qu’elle donne aux étudiants les outils nécessaires pour être infiniment créatifs et curieux sur les sujets qui les touchent et les intéressent. La technologie ouvre un monde de possibilités accessibles du bout des doigts de chaque élève, et une fois qu’ils apprennent à naviguer dans cet espace, ils sont capables d’explorer, de découvrir, d’approfondir ce qui les intrigue et de créer pour eux-mêmes et de le faire découvrir aux autres. Il devient ainsi plus facile pour les enseignants d’offrir une expérience d’apprentissage plus individualisée à chaque élève, tout en leur donnant une plus grande liberté pour choisir leurs domaines de prédilection.

Donner les clés aux étudiants pour comprendre ce monde de technologies

 En tant que génération de “digital natives”, la plupart des étudiants ont déjà un certain contact avec la technologie, et beaucoup passent déjà beaucoup de temps sur internet, à jouer à des jeux vidéo et à explorer d’autres espaces numériques. Ce phénomène n’a fait que s’amplifier avec la pandémie de COVID-19 et les exigences de distanciation sociale qui nous maintiennent à la maison. Dans cette optique, il est plus important que jamais de faire de la technologie un élément clé d’éducation, afin de donner aux élèves les outils nécessaires pour naviguer en toute sécurité dans ces expériences et développer des compétences de citoyenneté numérique saines. A titre d’exemple : les élèves qui ne s’initient pas à l’éducation ou aux médias en ligne sont plus susceptibles d’être victimes de fausses informations, ou ceux qui n’apprennent pas à protéger leur vie privée en ligne risquent davantage de voir leur vie privée compromise.

La technologie offre aux enseignants et aux étudiants la possibilité d’être les leaders du processus d’apprentissage. Les possibilités de découverte, de créativité et de connexion étant illimitées, les apprenants, éduqués, n’ont qu’à décider où leur curiosité les mènera ensuite.