Cela fait plusieurs années maintenant qu’Apple est soupçonnée de travailler d’une façon ou d’une autre sur un projet de véhicule électrique (et sans doute autonome). Connu sous le nom de Project Titan, la firme californienne reste très discrète sur cette initiative qui aurait par ailleurs été remaniée à plusieurs reprises.

Elle serait ainsi passée de la conception d’un véhicule complet à celle de l’intelligence artificielle de bord permettant une conduite autonome et qui pourrait être proposée à d’autres constructeurs.

logo-apple

Un Project Titan protéiforme

Il y a quelques semaines, il était question du développement d’une puce dédiée à l’automobile et produite par le fondeur TSMC, maintenant qu’Apple est sortie des sentiers battus des puces pour smartphones.

Un peu avant Nöel, l’agence Reuters a laissé entendre que le projet pourrait être finalisé dès 2024 ou vers 2025 du fait des retards accumulés pour cause de pandémie.

Si le doute subsiste sur le périmètre réel du Project Titan (véhicule complet, partiel ou seulement système de bord), l’analyste Ming-Chi Kuo, très au fait des produits à venir d’Apple, se montre en tous les cas dubitatif quant au calendrier avancé qui lui semble bien trop optimiste.

Pas avant la fin de la décennie

Il suggère que 2025 serait une fenêtre extrêmement optimiste et que 2028 ou même plus tard semble réaliste. Il met donc en garde contre des attentes trop fortes des observateurs et investisseurs.

Les caractéristiques de l’Apple Car ne seraient de toute façon pas encore finalisées et ne le seront pas avant plusieurs années, ce qui rend une mise en production sur 2024-2025 telle qu’évoquée par Reuters d’après des sources non citées hautement improbable.

Pour l’analyste, les difficultés s’annoncent nombreuses, entre évolution rapide du marché des véhicules électriques, arrivée d’Apple sur un segment que la firme ne connaît pas et organisation de la logistique et des filières d’approvisionnement alors que les constructeurs automobiles bataillent déjà pour sécuriser leurs fournisseurs.