C’est une opération qui avait été annoncée en juin dernier dans le cadre de la signature d’un protocole d’exclusivité pour l’acquisition d’Euro-Information Telecom. Hier, Bouygues Telecom a officialisé le rachat de cette ancienne filiale du groupe Crédit Mutuel qui opère les marques commerciales Crédit Mutuel Mobile, CIC Mobile, NRJ Mobile, Auchan Telecom et Cdiscount Mobile.

Avec 2 millions de clients mobiles, Euro-Information Telecom est présenté comme le cinquième opérateur et premier opérateur alternatif français. Il s’agit plus exactement d’un opérateur virtuel Full MVNO avec un cœur de réseau raccordé à Orange, Bouygues Telecom et SFR.

Bouygues Telecom signe par ailleurs un accord dit à long terme qui va permettre au Crédit Mutuel de distribuer ses produits, services dans le fixe et le mobile dans les caisses locales du Crédit Mutuel et les agences bancaires du CIC.

bouygues-telecom-credit-mutuel

De quoi passer juste devant Free Mobile

Via ce rachat, Bouygues Telecom indique s’ouvrir également des opportunités de développement dans la fibre optique, le B2B (Business to Business ; marché de détail à destination des entreprises) et le Wholesale mobile (marché de gros à destination des opérateurs tiers).

L’Autorité de la concurrence avait donné son feu vert le 22 décembre pour la prise de contrôle exclusif par Bouygues Telecom d’Euro-Information Telecom. Il a été accordé sous conditions avec des engagements pour ne pas porter atteinte à la concurrence sur le marché de l’offre de gros.

Au 30 septembre 2020, Bouygues Telecom revendique 12 millions de clients à un forfait mobile (hors machine-to-machine), contre 13,5 millions pour Free Mobile, 14,6 millions pour SFR et 19,5 millions pour Orange.