La baisse des températures franchement en-dessous des normales de saison en raison d’une vague de froid polaire tire la consommation d’électricité vers le haut au point de générer un pic ce vendredi, attendu à 88 000 MW.

RTE indique que la production d’électricité de 88 200 MW devrait être suffisante pour éviter des coupures mais note que “les marges de sécurité sont réduites“. Le gestionnaire appelle donc les Français à restreindre un peu leur consommation d’électricité ce vendredi 8 janvier 2021, entre 7h et 13h.

Il demande notamment à réaliser quelques éco-gestes simples (éteindre les lumières inutiles, baisser le chauffage à 16 ou 17 degrés en cas d’absence en journée et pendant la nuit, décaler l’utilisation d’appareils énergivores, éviter de charger téléphones et autres gadgets lors des pics journaliers…) qui, s’ils sont réalisés par tous, permettent d’économiser des centaines de MW.

RTE Ecowatt

Sur son portail Monecowatt.fr qui se veut la “météo de l’électricité“, la journée de vendredi est en rouge sur l’ensemble de l’Hexagone alors qu’elle redeviendra verte ce week-end.

Avant les “coupures localisées et temporaires” d’électricité si la consommation dépasse la production, RTE dispose tout de même de certains outils comme l’arrêt de consommation de certains sites industriels sous contrat ou un baisse de la tension du réseau électrique de 5%, réduisant légèrement les performances des appareils électriques.

RTE avait prévenu au début de l’été 2020 qu’en raison de la crise sanitaire et des reports de maintenance induits par le confinement, certaines centrales nucléaires ne pourraient pas tourner au maximum de leurs capacités  durant l’hiver, pouvant créer des tensions sur le réseau aux pics de l’hiver.