Un rapport faisant point sur le secteur évoquait en début d’année 2020 la nécessité d’investir plus d’un milliard d’euros pour que la France reste dans la course aux technologies quantiques.

Un an plus tard, Emmanuel Macron vient d’annoncer le lancement d’un plan stratégique avec l’apport d’un investissement de 1,8 milliard d’euros sur cinq ans pour alimenter le secteur, avec 1,05 milliard d’euros pour les programmes de recherche institutionnelle et 750 millions d’euros pour soutenir les initiatives du secteur privé.

honeywell-ordinateur-quantique

A l’heure où de grandes nations multiplient les annonces sur les développements d’ordinateurs quantiques et sur leur capacité à atteindre la suprématie quantique, cette étape pour laquelle aucun ordinateur traditionnel ne pourra surpasser un ordinateur quantique sur un problème particulier sans passer des millénaires de temps de calcul, la France veut compter parmi les nations en pointe dans ce domaine aux multiples facettes, dont celui du chiffrement quantique, en théorie inviolable.

Si l’Hexagone ne pourra rivaliser avec les budgets des Etats-Unis ou de la Chine dans ce domaine, il reste possible de renforcer de nombreux aspects, de la recherche fondamentale à la formation de chercheurs et l’enveloppe de 1,8 milliard d’euros va permettre de maintenir une puissance de feu française sur ce secteur, comme c’est déjà le cas pour l’intelligence artificielle, en permettant un investissement de 200 millions d’euros par an, troisième au monde, selon le président de la République.