Reconfinement : le débat sur un nouveau confinement bientôt tranché [CONFINEMENT] Et de trois ? La question d’un troisième confinement imminent en France sera abordée ce mercredi 27 janvier à l’Elysée en Conseil de défense sanitaire.

La France, sur le point d’être reconfinée ? C’est l’un des scénarios envisagés par l’exécutif, confronté à la hausse des hospitalisations et à la présence de variants du virus décelés sur le sol français. L’exécutif voulait donner sa chance au couvre-feu à 18 heures, comme il n’a cessé de le marteler ces derniers jours, mais un troisième confinement semble inévitable, d’après le président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy. Invité ce dimanche sur le plateau de BFMTV, il a estimé qu’un nouveau confinement devait entrer en vigueur en France pour faire face aux variants, lesquels “changent complètement la donne” sanitaire. “Il y a urgence”, a scandé le médecin. Le reconfinement “n’est plus qu’une question de jours”, titrait le JDD ce dimanche. “La décision est sur le point d’être prise”, d’après “plusieurs sources haut placées au sein de l’exécutif” et citées par l’hebdomadaire, selon lequel seuls le calendrier et les modalités restent en débat. La date du mercredi 27 janvier est évoquée pour une annonce du président de la République, poursuit le JDD. L’Elysée n’a pas confirmé, mais l’hypothèse d’un troisième confinement sera bel et bien sur la table lors d’un nouveau conseil sanitaire de défense prévu ce mercredi autour d’Emmanuel Macron. D’ici là, le point sur les dernières annonces.

18:35 – Pas de prise de parole d’Emmanuel Macron dans les prochains jours, selon BFMTV

Aucune allocution télévisée dans les prochains jours pour annoncer un nouveau confinement n’est, pour l’heure, prévue, d’après BFMTV, qui cite plusieurs sources concordantes. “Il veut garder quelques jours pour mesurer l’effet du couvre feu national à 18h”, précise la chaîne d’informations.

18:29 – Vers un confinement des seules personnes à risque ?

L’idée a été poussée notamment par l’infectiologue Odile Launay sur BFMTV : “On peut se poser la question de savoir si ce confinement, dans la mesure où les vaccins arrivent, ne pourrait pas être proposé […] aux gens les plus à risque, qui sont finalement ceux qui vont être très vite vaccinés, qui sont ceux qui sont le plus à risque d’être hospitalisés, de faire des formes graves”. Invité sur la même chaîne de télévision ce dimanche, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy a également recommandé aux personnes les plus âgées, donc les plus fragiles, dans les deux mois qui viennent, “d’aller vers une forme d’auto-isolement volontaire, pour se protéger en attendant qu’elles soient vaccinées”.

17:43 – Les Français vont-ils pouvoir partir pour les vacances de février en cas de reconfinement ?

Les Français vont-ils pouvoir partir pour les vacances de février, qui débutent à la fin de la semaine prochaine pour la première zone ? Invité de France Info, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, à qui s’adressait la question, a simplement répondu que les voyageurs pouvaient aborder la question des réservations sereinement, puisqu’ils seraient remboursés le cas échéant. Le ministre a rappelé que les compagnies de transport, notamment la SNCF, avaient mis en place des conditions d’échange et de remboursement tenant compte de la situation sanitaire. Malgré cela, il y a “environ 50% de réservations en moins, notamment sur les destinations hivernales, notamment la montagne” dans les transports pour les vacances de février, a déclaré le ministre. Il semble donc que les Français attendent les prochaines annonces du gouvernement pour se décider.

17:05 – L’acceptabilité sociale du confinement en chute libre

D’après un conseiller de l’exécutif dont les propos sont rapportés ce lundi par LCI, le taux d’acceptation atteignait entre 85 et 95% avant le premier confinement et 60% avant le deuxième. A la veille d’un hypothétique troisième confinement, ce taux d’acceptation ne serait plus que de 40%. Pour rappel, 72% des Français s’attendent à un reconfinement, d’après un sondage OpinionWay-Square pour Les Echos, dont les résultats ont été dévoilés le 18 janvier dernier.

16:45 – Jean-Michel Blanquer favorable à l’ouverture des écoles en cas de reconfinement

Outre la question des commerces, celle de l’ouverture des écoles est cruciale dans la perspective d’un reconfinement. Jean-Michel Blanquer s’est prononcé ce week-end pour un nouveau confinement semblable à celui de novembre, avec maintien des écoles ouvertes. Le ministre de l’Education nationale n’a toutefois pas exclu la fermeture des établissements, en cas de détérioration de la situation sanitaire. Le gouvernement veut à tout prix éviter la fermeture des écoles, comme l’avait indiqué Jean Castex en conférence de presse le 7 janvier dernier, assurant que leur fermeture ne serait envisagée qu’en cas de “situation gravissime”. Reste à savoir si la vitesse de propagation des variants du virus, notamment du variant britannique, conduira le gouvernement à prendre cette décision de dernier recours.

16:24 – En cas de nouveau confinement, “tous les commerces doivent rester ouverts”, insiste le patron du Medef

Impossible d’évoquer un éventuel reconfinement sans penser à la question des commerces. Invité ce lundi de Jean-Jacques Bourdin (RMC/ BFM TV), Geoffroy Roux de Bézieux a mis en garde contre “un désastre supplémentaire pour l’économie” et demandé à l’exécutif de préserver tous les commerces.

16:15 – Les effets d’un confinement allégé comme à l’automne incertains, selon plusieurs scientifiques

“On n’est même pas certain qu’un confinement comme celui de novembre suffise à contrôler ce variant”, a lancé au micro de France Info Pascal Crépey, enseignant-chercheur en épidémiologie à l’École des hautes études de santé publiques (EHESP) de Rennes. Le professeur Eric Caumes, infectiologue, appelle quant à lui à la mise en place d’un confinement court mais strict. “Il vaut mieux confiner de manière sévère pendant trois semaines qu’avoir un confinement mou pendant des mois”, a-t-il estimé ce lundi sur RMC.

16:02 – Les différents scénarios envisagés par l’exécutif

Aucune décision n’est encore prise en ce lundi 25 janvier et plusieurs scénarios sont sur la table, selon Le Monde :

  • Le maintien du couvre-feu à 18 heures dans tous les départements
  • Un confinement strict, avec fermeture des écoles, comme en mars 2020
  • Un confinement plus souple, avec maintien des écoles ouvertes, comme en novembre dernier.

Un conseil de défense sanitaire est prévu ce mercredi à l’Elysée. Les chiffres permettant de dresser un bilan du couvre-feu à 18 heures seront alors disponibles.

15:50 – “Des décisions seront à prendre cette semaine”, annonce Jean Castex

“Des décisions seront à prendre cette semaine”, a déclaré ce lundi 25 janvier le Premier ministre, lors d’un déplacement à l’Agence régionale de Santé d’Ile-de-France. Ce mercredi, un nouveau conseil de défense sanitaire est en effet prévu à l’Elysée. Confinera ? Confinera pas ? “Tous les indicateurs sont inquiétants”, a estimé le chef du gouvernement devant les agents de l’ARS.

15:49 – Un nouveau confinement inévitable ?

“On se rend compte que si nous continuons sans rien faire de plus, nous allons nous trouver dans une situation extrêmement difficile dès la mi-mars”, a lancé le président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy, invité ce dimanche sur le plateau de BFMTV. “Plus on prend une décision rapide, plus elle est efficace et peut être de durée limitée. On est dans une semaine un peu critique”, a-t-il ajouté. Pour plusieurs scientifiques et épidémiologistes qui se sont exprimés ces derniers jours, comme Renaud Piarroux, chercheur en épidémiologie à l’institut Pierre Louis et chef de service à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Jean-Daniel Lelièvre, chef de service des maladies infectieuses de l’Hôpital Henri-Mondor à Créteil ou encore le professeur Axel Kahn, médecin généticien, un nouveau confinement apparaît comme une issue inévitable.

15:49 – A quoi le troisième confinement pourrait-il ressembler ?

Le troisième confinement devrait entrer en vigueur avant la fin de la semaine et le rester “au moins pour trois semaines”, selon un “ministre important” cité par le JDD ce dimanche 24 janvier. L’hebdomadaire ajoute que les écoles pourraient rester ouvertes et les commerces non essentiels ne fermer que partiellement, au moyen d’une réduction de leurs horaires d’ouverture.

15:48 – Bienvenue sur le live du JDN

Confinement. Le mot est désormais sur toutes les lèvres. Une annonce pourrait avoir lieu ce mercredi, a soufflé le JDD dans son édition du 24 janvier, citant “plusieurs sources haut placées au sein de l’exécutif”. Le reconfinement de la France pourrait être acté dans la semaine et être instauré “vendredi à minuit”, d’après un conseiller de l’exécutif cité par Le Monde. Plus tôt dans la semaine, le magazine Entreprendre avait quant à lui avancé la date de début février pour une annonce et un confinement à partir du 15 février. Dans tous les cas, la question d’un nouveau confinement sera abordée ce mercredi à l’Elysée.