La Chine est plus que jamais un marché porteur pour Apple mais la firme de Cupertino n’en accélère pas moins la délocalisation de ses sites de production d’iPhone, iPad et Mac en dehors de l’Empire du Milieu.

Selon la Nikkei Asian Review, l’entreprise se tourne désormais davantage vers l’Inde pour la production d’iPhone et vers le Vietnam pour celle des tablettes iPad, ce qui lui permet d’éviter les conséquences des sanctions commerciales des Etats-Unis contre la Chine, alors que l’administration Biden n’a pour le moment pas montré beaucoup plus de souplesse que celle de Trump.

iphone-11-water-resistant

L’Asie du Sud-Est constitue aussi une source de diversification des fournisseurs pour les enceintes connectées, écouteurs sans fil et ordinateurs de la marque à la pomme : HomePod Mini et MacBook au Vietnam, Mac Mini et Mac en Malaisie…même si le gros de la production d’ordinateurs se fait toujours en Chine.

Apple n’est pas la seule entreprise à faire migrer progressivement ses moyens de production hors de Chine, et pas seulement pour éviter les sanctions US. Le mouvement s’était amorcé avant les décrets signés par Trump pour des raisons de coût et d’organisation du travail mais aussi de diversification des approvisionnements.