C’est une première pour le groupe de Cupertino. À l’occasion de la publication de ses résultats pour les trois derniers mois de 2020*, Apple annonce un chiffre d’affaires record qui dépasse pour la première fois – et de loin – le seuil hautement symbolique des 100 milliards de dollars.

Les revenus d’Apple ont en effet atteint 111,4 milliards de dollars avec une hausse de 21 % sur un an. Le bénéfice net trimestriel du groupe progresse de 29 % à 28,8 milliards de dollars. ” Nous sommes ravis de la réaction enthousiaste des clients à la gamme inégalée de produits de pointe que nous avons livrés au cours d’une saison des fêtes historique “, commente Tim Cook, le patron d’Apple.

Le dernier trimestre 2020 a bien évidemment été marqué par la commercialisation de l’iPhone 12 compatible 5G. Habituellement, le nouvel iPhone premium de la marque débute sa commercialisation à la fin du troisième trimestre, mais elle a été retardée pour l’iPhone 12 dans le contexte de la pandémie de coronavirus.

En forte progression sur tous les produits et services

À lui seul, l’iPhone est à l’origine de 65,6 milliards de revenus (+17 % sur un an). Cela représente 59 % du chiffre d’affaires total d’Apple, sachant par ailleurs que désormais il y a plus d’un milliard d’iPhone actifs dans le monde (et 1,65 milliard d’appareils Apple actifs). C’est néanmoins une dépendance à l’iPhone qui est en légère baisse.

apple-campus
Directeur financier d’Apple, Luca Maestri souligne une progression à deux chiffres pour tous les produits du groupe. Les ventes d’iPad progressent de 41 % à 8,4 milliards de dollars, +21 % pour l’ordinateur Mac à 8,7 milliards de dollars, +30 % pour les wearables et accessoires (Apple Watch, AirPods, HomePod mini…) à 13 milliards de dollars. Quant aux services, c’est une hausse de 24 % à 15,8 milliards de dollars.

Comme Apple ne détaille pas les volumes des ventes, il faut se contenter des quelques remarques de Tim Cook. Pour le nouvel iPad Air et la première génération d’ordinateurs Mac avec puce M1, il note par exemple une demande très forte.

Sans l’impact de la Covid-19 sur les lieux de vente et leur réorganisation, Tim Cook laisse entendre qu’Apple aurait pu faire encore mieux…

* Premier trimestre de l’exercice fiscal 2021 décalé d’Apple clos le 26 décembre 2020.