Discours de Macron : l'annonce d'un nouveau confinement ce dimanche ? [ANNONCE MACRON] Le président de la République pourrait se livrer à une nouvelle allocution télévisée ce week-end, après une semaine rythmée par les annonces de l’exécutif et les déclarations de son entourage à la presse au sujet d’un éventuel troisième confinement

Fausse alerte. Le président de la République ne s’est pas exprimé ce mercredi 27 janvier pour annoncer le reconfinement, comme évoqué dans la presse quelques jours plus tôt. Ce ne serait que partie remise : Emmanuel Macron pourrait prendre la parole ce week-end, lit-on aujourd’hui dans les médias. Une allocution télévisée pourrait avoir lieu ce dimanche 31 janvier, d’après BFMTV, qui s’appuie sur les propos d’un conseiller ministériel. “Dimanche soir, c’est la plus grosse exposition” pour lui, a fait remarqué ce dernier à la chaîne d’informations. “Attendre mercredi est quasiment impossible, car les projections liées aux variants ne permettent pas ce luxe. Cela donnerait l’impression qu’on inflige un supplice aux Français qui n’en peuvent déjà plus”, déclare cette fois-ci un proche d’Emmanuel Macron, cité également par BFMTV.

Une prise de parole qui viendrait clore une semaine rythmée par les annonces de l’exécutif et les déclarations de son entourage à la presse au sujet d’un éventuel troisième confinement : 

  • “Des décisions seront à prendre cette semaine”, a averti Jean Castex ce lundi, en déplacement à l’Agence régionale de Santé d’Ile-de-France
  • Le couvre-feu à 18 heures “ne freine pas suffisamment” l’épidémie, a déclaré le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ce mercredi à l’issue du conseil des ministres. “Différents scénarios” sont à l’étude pour lutter contre le virus, a-t-il poursuivi, parmi lesquels un “confinement très serrés”
  • “Les variants laissent craindre une épidémie dans l’épidémie”, a prévenu le ministre de la Santé Olivier Véran en conférence de presse ce jeudi à 14 heures
  • “Deux consensus se sont dégagés. Le premier: c’est que la situation est fragile, et le deuxième qui découle du premier : nous devons prendre des mesures supplémentaires”, a ponctué le porte-parole du gouvernement ce jeudi en fin de journée.

Difficile, en l’état, d’imaginer une issue autre qu’un troisième confinement en France. Un nouveau conseil de défense pourrait avoir lieu ce week-end, permettant aux autorités de finaliser leur décision sur la base des résultats de deux études : l’une menée sur les tests positifs recensés ces mardi et mercredi pour déterminer la part des variants du virus et l’autre sur les effets du couvre-feu à 18 heurs, en place depuis deux semaines maintenant.

A quoi ressemblerait le 3e confinement ?

L’exécutif s’oriente désormais vers un confinement “hybride”, allégé par rapport à ceux du printemps et de l’automne 2020, lit-on dans plusieurs médias, notamment pour les jeunes. Les vacances scolaires de février pourraient être prolongées d’une à deux semaines permettant d’éviter une fermeture des écoles à proprement parler ; les étudiants pourraient revenir un jour par semaine en présentiel à l’université à compter du 1er février, conformément au souhait qu’avait formulé le président de la République en déplacement à Saclay la semaine dernière ; enfin, les commerces non-essentiels pourraient ne fermer que partiellement et être soumis à des réductions de leurs horaires d’ouverture. Réponses ce week-end. Peut-être.