S’écartant de sa gamme de véhicules électriques standard, Tesla s’est aventurée sur le terrain des pickups électriques avec la présentation fin 2019 du Cybertruck. Cette catégorie de véhicules a un énorme succès aux Etats-Unis (et grandissant en Europe) mais elle est souvent critiquée pour la pollution que ses puissants moteurs thermiques génèrent.

En proposer une version électrique est ainsi une sorte de réponse directe tout en maintenant (voire en améliorant) les qualités recherchées grâce à la puissance instantanée et le couple d’une motorisation électrique.

Tesla Cybertruck 05

Si l’on ajoute un design s’écartant de tous les standards, c’est peu de dire que le Cybertruck est attendu au tournant, au moins pour qui pourra se l’offrir. Mais si Elon Musk avait évoqué des livraisons en 2021, il est un peu revenu sur ce calendrier optimiste en avertissant qu’il sera très difficile d’obtenir un exemplaire cette année.

Production réelle en 2022, comme d’autres véhicules en préparation

La production en volume ne se fera pas avant 2022 et si les premiers exemplaires pourraient faire le show fin 2021, il faudra sans doute être un peu patient. Le patron de Tesla indique que la phase d’ingénierie est quasiment terminée et que la production mettra en oeuvre les plus grosses presses jamais utilisées par l’entreprise pour ce véhicule hors normes.

Ce n’est pas le seul projet du constructeur qui se voit repoussé à 2022. Les poids lourds électriques Tesla Semi n’entreront vraiment en production que l’an prochain tandis que le Tesla Roadster de nouvelle génération sera sans doute lui aussi affecté d’un certain retard.