Leader mondial du streaming de musique, Spotify a bouclé l’année 2020 avec 345 millions d’utilisateurs actifs par mois et 155 millions d’abonnés payants. Respectivement, une progression de 27 % et 24 % sur un an. Le groupe suédois se situe dans la fourchette haute de ses prévisions, et même légèrement mieux qu’attendu du côté des abonnés payants.

spotify-resultats-t4-2020

Nous avons vu la consommation par utilisateur dans de grandes régions telles que l’Europe et l’Amérique du Nord revenir à la croissance, tandis que l’Amérique latine et le reste du monde montrent des signes d’amélioration mais restent légèrement en dessous des niveaux d’avant Covid “, note Spotify.

En matière de podcasts, Spotify propose un accès à 2,2 millions de contenus et 25 % des utilisateurs actifs par mois en consomment. L’investissement de Spotify dans les podcasts est d’importance, notamment pour réduire sa dépendance vis-à-vis des licences de musique auprès des labels.

Triplement de la perte nette annuelle

Sur le plan financier, Spotify a réalisé un chiffre d’affaires de 7,9 milliards d’euros en 2020, en progression de plus de 16 % sur un an. Néanmoins, le groupe a plus que triplé sa perte nette en un an, passant de 186 millions d’euros en 2019 à 581 millions d’euros en 2020.

Pour le Premium, le revenu moyen par utilisateur a baissé de 8 % sur un an à 4,26 €. Une baisse en rapport avec des prix réduits pour attirer de nouveaux utilisateurs et des prix plus bas en Russie et en Inde. Le service est disponible dans 93 pays en tout avec un dernier lancement en Corée du Sud.

En octobre, Spotify avait augmenté le prix de son abonnement Famille dans 7 pays. Depuis ce début de semaine, il a été augmenté dans 25 pays supplémentaires, dont une douzaine en Europe avec par exemple la France.