En matière de fibre optique, Nokia et Vodafone ont officialisé le succès d’un essai d’une technologie PON (Passive Optical Network) capable de fournir un débit de jusqu’à 100 Gbps sur une seule longueur d’onde, soit dix fois plus rapide que les réseaux actuels les plus avancés.

L’essai a eu lieu dans le laboratoire Eschborn de Vodafone en Allemagne et laisse entrevoir une mise en pratique future dans le fameux dernier kilomètre entre un fournisseur d’accès à Internet et un utilisateur. Rappelons que PON – pour des architectures point à multipoints – suppose une technologie de déploiement avec une fibre optique pouvant alimenter plusieurs abonnés.

bell-labs-nokia-vodafone-100-gbps

Pour fournir 100 Gbps sur une seule longueur d’onde, les Laboratoires Bell de Nokia ont tiré parti d’une solution 25G PON et de techniques de pointe de traitement numérique du signal. Le prototype 100G PON est présenté comme la première application au monde de transmission à débit variable dans un réseau PON.

Il est notamment question de regrouper des modems fibre (Optical Network Unit) et rendre la transmission de données plus efficace. Selon Vodafone, la technologie 100G PON servira à la prochaine génération de connexions à large bande par fibre optique à partir de 2030.

À 100 Gbps, Vodafone estime que les chercheurs peuvent imaginer de manière réaliste des applications futuristes de téléportation virtuelle et d’holographie 3D.