L’assembleur Foxconn produit des iPhone mais il sait faire beaucoup d’autres choses. Il va développer avec la marque Fisker un véhicule électrique dont la production devrait débuter fin 2023.

La firme veut démontrer son potentiel dans ce domaine et est déjà en mesure de proposer un train roulant et une plate-forme logicielle qui peuvent servir de point de départ pour la conception d’un véhicule électrique.

Ce partenariat pourrait donner lieu à la production de plus de 250 000 véhicules destinés aux marchés US et européens, indique Bloomberg. Foxconn a déjà signé un accord avec le chinois Byton en début d’année pour une mise en production d’un véhicule en 2022 et un partenariat avec Geely autour de services dans le secteur automobile.

Apple car

Cette capacité à être présent sur le marché automobile pourrait finalement intéresser aussi Apple. Selon certains analystes, la firme californienne aurait du mal à nouer des accords avec les constructeurs automobiles qui craignent de faire entrer le loup dans la bergerie et de se retrouver sous la coupe d’une des plus puissantes entreprises du monde high-tech.

Foxconn pourrait alors devenir un partenaire de référence pour une Apple Car et fournir le savoir-faire manquant en matière de conception de véhicules, sans crainte d’une concurrence frontale et selon des modalités auxquelles sont habitués les deux géants.