Discours de Castex : confinement, restrictions… Retrouvez les annonces Seul l’un des 20 départements placés sous surveillance renforcée la semaine dernière est concerné par un couvre-feu le week-end : le Pas-de-Calais. Trois autres départements font désormais l’objet d’une vigilance accrue.

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont tenu ce jeudi 4 mars une nouvelle conférence de presse sur les mesures de lutte contre le Covid-19. Une prise de parole très attendue, une semaine après le placement sous surveillance renforcée de 20 départements en raison de la dégradation de la situation sanitaire. Une détérioration évaluée à l’aune de 4 indicateurs : un taux d’incidence supérieur à 250 pour 100 000 habitants, une part de variants supérieure à 50%, une pression hospitalière proche du seuil critique et une circulation virale à la hausse. Trois nouveaux départements les ont désormais rejoints, a annoncé le chef du gouvernement ce jeudi 4 mars : les Hautes-Alpes, l’Aisne et l’Aube.

Ci-dessous le reste des principales annonces :

  • Le confinement le week-end tel qu’instauré à Nice et à Dunkerque est étendu à l’ensemble du Pas-de-Calais dès ce samedi 6 mars 8 heures jusqu’au dimanche 18 heures
  • Les grandes surfaces non alimentaires de plus de 5 000 mètres carrés sont fermées dans le Pas-de-Calais
  • Dans les autres départements placés en surveillance renforcée, des dispositions entrent en vigueur dès ce vendredi 5 mars à minuit : les centres commerciaux de plus de 10 000 mètres carrés sont fermés ; l’obligation du port du masque est étendue à toutes les zones urbaines où elle n’est pas encore en vigueur ; les préfets peuvent interdire ou réglementer l’accès aux sites très fréquentés où l’on a pu remarquer récemment une circulation de masse sans distanciation et sans port du masque. Les préfets pourront également y être amenés à interdire les manifestations, notamment le week-end
  • 135 000 nouvelles doses seront allouées dans les 23 départements sous surveillance renforcée, dont 10 000 dans le Pas-de-Calais
  • Les 50 ans et plus pourront se faire vacciner chez les pharmaciens à compter de la semaine du 15 mars sans prescription médicale
  • De possibles assouplissements pourront être décidés entre le 15 avril et début mai, confirme Olivier Véran, si la situation sanitaire le permet.

Retrouvez ci-dessous l’allocution de Jean Castex ce jeudi 4 mars à visionner dans son intégralité.