Maison-mère de Free, Iliad publie ses résultats pour l’année 2020. Le groupe atteint un chiffre d’affaires de 5,87 milliards d’euros en progression de 10,1 % sur un an. Le résultat net annuel recule à 420 millions d’euros avec une baisse de 75,6 % par rapport à 2019 (1,72 milliard d’euros).

Iliad souligne une baisse logique avec notamment la cession en 2019 de ses pylônes de télécoms en France et en Italie au groupe espagnol Cellnex pour un montant de 2 milliards d’euros. L’endettement d’Iliad s’élève à 7,74 milliards d’euros, en rappelant l’acquisition de l’opérateur polonais Play en novembre.

Le groupe met en avant sa nouvelle dimension européenne avec le succès d’Iliad Italia et donc l’acquisition de Play en Pologne, et revendique une place de sixième opérateur mobile européen en nombre d’abonnés.

Les abonnés Free en France

En France, Free boucle l’année 2020 avec 13,37 millions d’abonnés sur le mobile et une progression de 63 000 abonnés sur un an. Les offres 4G / 5G atteignent 8,56 millions d’abonnés avec un gain de 386 000 en 2020. Cela donne l’ampleur de la perte d’abonnés pour le forfait voix.

À noter ainsi une perte de 100 000 abonnés nets au quatrième trimestre qui est donc attribuée à une régularisation des abonnés 2 € dans le cadre de la crise sanitaire de la Covid-19.

iliad-free-france-abonnes-fixe-mobile-resultats-2020
Sur le fixe, ce sont 6,72 millions d’abonnés Freebox au 31 décembre 2020 (+262 000 en un an), dont 2,8 millions en fibre optique. En FTTH, ce sont 1,043 million de nouveaux abonnés en 2020 (+285 000 au quatrième trimestre).

Malgré un ralentissement au quatrième trimestre (+51 000 abonnés), Free n’avait pas connu une telle croissance du nombre d’abonnés sur le fixe depuis 2015. ” Le groupe Iliad a tenu bon face à la Covid-19 et a retrouvé le chemin de la croissance en France grâce à la Freebox Pop et à la fibre optique “, déclare Thomas Reynaud, le directeur général d’Iliad.