Discours de Castex : une conférence de presse ce jeudi 18 mars [DISCOURS DE CASTEX] Le Premier ministre prendra la parole ce jeudi 18 mars à 18 heures aux côtés d’Olivier Véran, a indiqué Gabriel Attal ce mercredi. De nouvelles restrictions, en Ile-de-France notamment, seront détaillées.

[Article mis à jour le mercredi 17 mars 2021 à 15h30] C’est sûr, le Premier ministre Jean Castex s’exprimera ce jeudi lors d’une conférence de presse qu’il tiendra à 18 heures avec le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran. Le porte-parole du gouvernement l’a annoncé ce mercredi, lors de son traditionnel point presse à l’issue du conseil des ministres. Un conseil de défense sanitaire s’est également tenu ce mercredi, et c’est pour détailler les décisions qui y ont été prises que le Premier ministre se livrera demain à une nouvelle allocution.

Le porte-parole du gouvernement a déjà donné un avant-gout des mesures au programme demain, précisant que dDans les prochaines heures, des concertations [seraient]menées par l’Etat avec les élus locaux dans les régions Ile-de-France et Hauts-de-France et dans les départements contigus à ces régions, pour recueillir l’avis des élus locaux sur les différentes mesures qui sont envisagées”. Alors que les rumeurs enflent ces derniers jours autour d’un confinement en Ile-de-France, en raison de la dégradation de la situation épidémiologique à Paris et dans sa région, les modalités d’application des nouvelles restrictions seront donc dévoilées par Jean Castex ce jeudi 18 mars. Celles-ci entreront en application dès ce week-end, a déjà fait savoir Gabriel Attal.

Ces derniers jours, le chef du gouvernement a multiplié les prises de parole. “Le moment est venu pour envisager des dispositions pour la région francilienne”, a-t-il lancé ce mardi 16 mars, interrogé par BFMTV un an après le début de la crise du coronavirus. Le Premier ministre s’est également livré à une interview ce dimanche 14 mars sur la chaîne Twitch du présentateur Samuel Etienne. Entretien au cours duquel il est notamment revenu sur le critère ayant motivé la mise en place de confinements le week-end à Dunkerque, dans les Alpes-Maritimes et, plus récemment, dans le Pas-de-Calais. A savoir un taux d’incidence supérieur ou égal à 400 cas positifs de Covid-19 pour 100 000 habitants. Un discours de nature à justifier d’éventuelles nouvelles mesures en Ile-de-France, où le taux d’incidence a, depuis cette interview, dépassé le seuil fixé par l’exécutif pour reconfiner le week-end, pour atteindre 418 ce mardi.