Vous pouvez maintenant acheter une Tesla avec des bitcoins “, annonce aujourd’hui Elon Musk sur Twitter. Le patron du constructeur américain de véhicules électriques indique que cette possibilité concerne actuellement les États-Unis. Elle sera étendue hors des États-Unis dans le courant de cette année.

Dans sa communication, Elon Musk précise que Tesla utilise uniquement des logiciels internes et open source, et exploite directement les nœuds Bitcoin. Ce système de cryptomonnaie est pour rappel géré de manière décentralisée et s’appuie sur la vérification des transactions par l’ensemble des nœuds du réseau.

Il faut manifestement comprendre que Tesla fait le nécessaire pour ne pas dépendre d’un tiers, notamment pour le portefeuille et la fourniture de services en rapport avec la plus célèbre des cryptomonnaies.

Tout reste en bitcoins

Un point intéressant souligné par Elon Musk est en outre que les bitcoins payés à Tesla ne seront pas convertis en monnaie fiduciaire. Autrement dit, les bitcoins resteront des bitcoins et ne seront pas convertis en dollars. À titre indicatif, un bitcoin vaut en ce moment près de 56 000 $ (aux alentours de 47 500 €), mais la volatilité de cette cryptomonnaie est souvent évoquée.

bitcoins.
En pratique
, le paiement à partir du portefeuille Bitcoin peut se faire en scannant le QR Code, en copiant et collant l’adresse Bitcoin et le montant exact dans le portefeuille. Il n’y a en tout cas que le bitcoin qui est accepté comme cryptomonnaie par Tesla.

En début d’année, Tesla avait annoncé avoir acheté pour 1,5 milliard de dollars de bitcoins, avec dès lors une incidence immédiate sur le cours de cette cryptomonnaie.