Actuellement attaché sous le rover Perseverance qui a atterri sur la planète Mars le 18 février, l’hélicoptère martien Ingenuity devrait tenter son premier vol début avril. L’agence spatiale américaine évoque la date du 8 avril au plus tôt.

Pesant 1,8 kg et avec deux systèmes de rotors de 1,2 m de long, le drone autonome – à 85 millions de dollars – est à énergie électrique fournie par une batterie rechargée par des cellules solaires.

Ingenuity est équipé d’un système de communication sans fil, capteurs inertiels, altimètre laser et deux caméras (couleur, noir et blanc). Il recevra des commandes depuis la Terre relayées via l’astromobile Perseverance.

Pas d’instruments scientifiques à bord

Il est prévu une campagne de vols d’essai de 30 jours martiens, en rappelant que le vol d’Ingenuity n’entre pas dans le cadre scientifique de la mission. Il s’agira d’une démonstration d’une technologie de vol miniaturisée, et ce dans un environnement particulièrement complexe avec l’atmosphère de Mars beaucoup plus ténue que celle de la Terre.

L’atmosphère de Mars est seulement 1 % de celle de la Terre. Quand notre hélicoptère est à la surface martienne, il est déjà à l’équivalent de 100 000 pieds (30 500 mètres) d’altitude sur Terre “, avait expliqué Mimi Aung, responsable de projet pour Ingenuity Mars Helicopter au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa.

mars-helicopterL’hélicoptère martien ; crédits : Nasa/JPL-Caltech

Pour le premier vol, Ingenuity fera tourner ses rotors à plus de 2 500 tours par minute et effectuera un décollage à la verticale. Il montera à une altitude de 3 mètres à raison d’environ 1 m par seconde pour un vol stationnaire pendant une durée de 30 secondes. Après une rotation sur lui-même, il reviendra se poser sur la surface martienne.