Déjà à l’origine de nombreuses trotinettes électriques et autres engins de mobilité urbaine, le groupe Xiaomi est soupçonné de préparer aussi un véhicule électrique, thème à la mode dans l’industrie high-tech.

Si la firme ne confirme pas un tel projet, elle ne le dément pas non plus et l’agence Reuters affirme que le projet est suffisamment avancé pour donner le nom du partenaire de production.

La voiture électrique de Xiaomi sera donc produite dans une usine de Great Wall Motor, constructeur automobile chinois, selon des sources encore officieuses, avec l’intention de fabriquer des véhicules sous sa propre marque.

xiaomi-logo

Plutôt que le grand luxe, un véhicule taillé pour le marché de masse

Selon les premiers éléments, la voiture en question n’aurait pas un positionnement premium, comme souvent pour les nouveaux arrivants sur le segment, et viserait plutôt le marché de masse.

Great Wall Motor fournira son expertise en tant que constructeur, ce qui sera aussi une première pour l’entreprise. Un partenariat pourrait être officialisé dès la semaine prochaine.

En attendant, la rumeur a donné un coup de fouet au cours en Bourse des deux entreprises, avec des hausses de cours de plus de 10%. Pour Xiaomi, c’est une possibilité de trouver de nouveaux débouchés au-delà des smartphones, mais si le recul de Huawei soumis aux contraintes des restrictions américaines lui permet de prendre rapidement des parts de marché.

Pendant que Great Wall Motor fournira l’expertise automobile, Xiaomi pourra se concentrer sur tous les aspects de connectivité high-tech. Le lancement du véhicule se ferait vers 2023 avec des passerelles vers les autres produits de la marque.