Discours de Macron : le confinement acté du 3 avril au 2 mai [DISCOURS DE MACRON] Fermeture des écoles pour 3 semaines, déplacements inter-régionaux interdits… Le président de la République n’a pas utilisé le mot “confinement” mais les nouvelles restrictions s’appliquent bien à l’ensemble du territoire.

Emmanuel Macron s’est adressé directement aux Français ce mercredi 31 mars lors d’une allocution télévisée. “Depuis les premiers jours du mois, nous sommes entrés dans une course de vitesse, a introduit le chef de l’Etat. D’un côté, la vaccination, et de l’autre, la propagation, dans toute l’Europe, d’une nouvelle forme de virus qui a fait apparaître une épidémie dans l’épidémie. Celle-ci est plus étendue qu’au printemps dernier, ce qui fait qu’aucune région métropolitaine n’est désormais épargnée.” Plus de traitement différencié selon les territoires, donc, mais une approche nationale. Voilà ce qu’il faut retenir des annonces du président

Le confinement étendu à l’ensemble du territoire métropolitain :

  • A compter du samedi 3 avril et jusqu’au dimanche 2 mai 2021, les règles qui jusque-là s’appliquaient à 19 territoires sont étendues à tout le territoire métropolitain
  • Le couvre-feu de 19 heures à 6 heures est maintenu partout
  • Les commerces seront fermés selon la liste déjà définie dans les départements concernés. Tous les dispositifs actuellement en vigueur pour les entreprises seront prolongés
  • Le télétravail sera systématisé
  • L’attestation de déplacement ne sera obligatoire en journée qu’au-delà de 10 kilomètres, comme c’est déjà le cas dans les 19 départements qui étaient soumis à des restrictions de déplacement
  • Les déplacements inter-régionaux sont interdits sauf motif impérieux à compter du lundi 5 avril : une tolérance est en effet accordée ce week-end pour les Français qui veulent changer de région pour s’isoler. Les Français de l’étranger peuvent également rentrer.

Etablissements scolaires :

  • Les crèches, les écoles et les lycées seront fermés pour trois semaines
  • A compter du lundi 5 avril, les cours pour les écoles, collèges et lycées se feront à la maison sauf pour les enfants des soignants et d’autres professionnels, de même que pour les enfants atteints de handicap
  • A compter du 12 avril, la France entière sera placée en vacances de printemps
  • La rentrée aura lieu le 26 avril en présentiel pour les écoles et à distance pour les collèges et les lycées
  • Le 3 mai, les collégiens et lycées pourront retrouver le cas échéant leur établissement, avec des jauges adaptées
  • Le chômage partiel est accordé aux parents qui doivent garder leur enfant sans possibilité de télétravail.

Vaccins :

  • Les plus de 70 ans sont éligibles à la vaccination à compter du 31 mars
  • Les plus de 60 ans à compter du 16 avril
  • Les 50 ans et plus à compter de la mi-mai
  • “Les plus de 75 ans qui n’ont pas réussi à obtenir un rendez-vous seront appelés par nos services pour pouvoir le leur fixer et un numéro spécial sera mis en place pour pouvoir prendre un rendez-vous
  • A partir de la mi-juin, les rendez-vous seront ouverts à l’ensemble des moins de 50 ans
  • Une stratégie de vaccination spécifique sera prévue pour les professions les plus exposées, parmi lesquelles les enseignants.

Déconfinement :

  • Il sera possible d’envisager une “réouverture progressive du pays” à partir de la mi-mai
  • Dès la mi-mai, des lieux de culture pourront rouvrir avec des règles strictes de même que les terrasses, sous condition
  • Un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport, le loisir, l’évènementiel ainsi que les cafés et restaurants sera bâti entre la mi-mai et le début de l’été.