Arrivé sur Mars en étant attaché sous le châssis du rover Perseverance qui a atterri sur la planète rouge le 18 février, l’hélicoptère Ingenuity a été lâché sur le sol martien le 4 avril. Après un voyage de 471 millions de kilomètres, ” une chute finale de 10 cm entre le ventre de l’astromobile et la surface de Mars “, a indiqué le Jet Propulsion Laboratory de la Nasa.

Le laboratoire de l’agence spatiale américaine annonce désormais que le petit hélicoptère martien a survécu à sa première nuit froide sur Mars via ses propres moyens, sans donc pouvoir s’appuyer sur l’énergie de Perseverance qui a pris ses distances.

Alors que la nuit sur Mars peut atteindre des températures de jusqu’à -90 °C, Ingenuity dispose de panneaux solaires et d’un radiateur qui doit lui permettre de maintenir à l’intérieur une température de l’ordre de 7 °C afin de préserver ses équipements comme la batterie et certains composants électroniques sensibles.

Un premier vol pas avant le 11 avril

Le Nasa parle d’ores et déjà d’une étape importante franchie pour le drone autonome d’à peine 1,8 kg. Les vérifications sont se poursuivre et il est prévu de libérer les pales du rotor le 7 avril. Un premier vol de Ingenuity sur Mars pourrait avoir lieu le 11 avril au plus tôt.

ingenuity-sur-le-sol-martiencrédits : NASA / JPL-Caltech

Rappelons que Ingenuity est une démonstration d’une technologie de vol miniaturisée dans un environnement particulièrement complexe avec l’atmosphère de Mars qui est beaucoup plus ténue que celle de la Terre. Il n’y a pas d’instruments scientifiques à bord.

Dans le cadre d’une campagne de vols d’essai de 30 jours martiens, le premier vol consistera à faire tourner les rotors à plus de 2 500 tours par minute et pour effectuer un décollage à la verticale. Ingenuity montera à une altitude de 3 mètres à raison de 1 m par seconde pour un vol stationnaire pendant une durée de 30 secondes. Après une rotation sur lui-même, il reviendra se poser sur la surface martienne.