Au premier trimestre 2021, le groupe Alphabet réalise un chiffre d’affaires de 55,3 milliards de dollars avec une hausse de 34 % sur un an. Le bénéfice net atteint 17,9 milliards de dollars pour la maison-mère de Google. Il a quasiment triplé en un an et devient record.

La progression du chiffre d’affaires sur un an est d’importance, mais il faut se rappeler de l’impact de la crise sanitaire du coronavirus qui avait touché de plein fouet les dépenses publicitaires d’annonceurs. L’activité s’est redressée par la suite.

Les recettes publicitaires de Google au premier trimestre s’élèvent à 44,7 milliards de dollars (+32 % sur un an), dont 31,9 milliards de dollars pour son moteur de recherche (+30 %) et 6 milliards de dollars pour la plateforme de vidéos en ligne YouTube (+49 %).

Au cours de l’année dernière, les gens se sont tournés vers Google Search et de nombreux services en ligne pour rester informés, connectés et divertis. Nous avons continué à nous concentrer sur la fourniture de services de confiance pour aider les gens dans le monde entier “, déclare Sundar Pichai.

Googleplex-campus

Google Search, YouTube et Cloud

Le patron d’Alphabet et de Google ajoute : ” Nos services Cloud aident les entreprises, grandes et petites, à accélérer leurs transformations numériques. ” Google Cloud est le troisième fournisseur de cloud au monde, assez loin derrière Amazon (AWS) et Microsoft (Azure).

Nous sommes très heureux de l’élan actuel de Google Cloud, avec des revenus de 4 milliards de dollars au cours du trimestre “, commente Ruth Porat, la directrice financière d’Alphabet. C’est une progression de 46 % sur un an.

Pour autant, Google Cloud demeure toujours déficitaire avec une perte – certes réduite – de 974 millions de dollars au premier trimestre. En outre, pas un mot sur les ventes de smartphones Pixel ou encore sur la plateforme de cloud gaming Stadia.