Le constructeur automobile Tesla s’intéresse aux monnaies virtuelles et a commencé à accepter les paiements en Bitcoin pour l’achat de ses véhicules électriques.

Dans le même temps, la firme a acheté pour 1,5 milliard de dollars de Bitcoin en début d’année dans le cadre d’une stratégie de diversification de ses actifs.

Tesla Model Y

Une partie du bénéfice annoncé ce trimestre provient de la vente d’une fraction de cette masse de Bitcoins mais les derniers documents financiers indiquent que Tesla disposait à fin mars de l’équivalent de 2,48 milliards de dollars en Bitcoin, du moins quand le cours était proche des 60 000 dollars.

Il est redescendu depuis, s’enfonçant même sous les 50 000 dollars, avant de se reprendre vers 55 000 dollars. Tesla a indiqué avoir intégré dans son bilan 101 millions de dollars de bénéfices liés à la vente de ses Bitcoins.

Les bonnes performances financières du premier trimestre 2021 n’ont pas empêché le cours du constructeur automobile de céder du terrain, dans un contexte plutôt à la baisse ces derniers mois après une fulgurante ascension qui a fait un temps d’Elon Musk l’homme le plus riche au monde.