La plate-forme J’alerte l’Arcep mise en place en 2017 par le régulateur du secteur des télécommunications permet aux particuliers, aux associations et aux entreprises de signaler des problèmes rencontrés dans les domaines de la téléphonie mobile, de l’accès internet, des services postaux ou de la distribution de la presse.

En 2020, elle a connu une hausse sensible des signalements avec 33 000 alertes recensées, soit une augmentation de 37% en un an, avec une majorité provenant de problème avec l’accès internet fixe.

Celui-ci a été très sollicité en 2020 du fait de la crise sanitaire pour les besoins du télétravail et de l’école à distance et les perturbations ont été plus durement perçues, incitant à réaliser un signalement.

Arcep alerte 02

En nombre d’alertes pour 100 000 habitants, l’opérateur Bouygues Telecom fait figure de bon élève, suivi d’Orange et SFR. Le changement est plus net pour Free qui, à un niveau bas en 2019, a vu le nombre de signalements se multiplier l’an dernier.

Un sondage réalisé avec l’Ifop relève que la satisfaction des clients vis à vis des opérateurs fixes et mobiles a légèrement reculé, passant d’un score de 7,65 / 10 en 2019 à 7,5 / 10 en 2020.

Arcep alerte 01

Le traitement des alertes a pu conduire l’Arcep à prendre des mesures allant du rappel à l’ordre à la procédure formelle. Dans certains cas, il a été possible d’influer directement pour régler des signalements multiples sur une zone précise.

L’Arcep note avoir également reçu un nombre de signalements en hausse concernant la qualité de distribution du courrier, impactée en 2020 par les mesures sanitaires.

Son nouveau rôle (validé en 2019) de régulateur de la distribution de la presse a donné lieu aux premières alertes sur la plate-forme.