L’Orbital Flight Test-2 (OFT-2) sera le deuxième vol d’essai de la capsule Starliner de Boeing conçue pour le transport d’astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS). Toujours inhabité, OFT-2 sera une répétition du premier vol d’essai de Starliner qui s’était soldé par un échec partiel et remonte déjà à décembre 2019.

Essentiellement à cause d’erreurs logicielles et d’un problème avec l’ordinateur de bord, le compteur de temps de mission écoulé avait été erroné et la capsule Starliner – ayant consommé trop de carburant – n’avait pas été en mesure de se positionner sur la bonne orbite pour rejoindre l’ISS.

Près de 48 heures après son décollage, Starliner avait fait son retour sur Terre en réussissant son atterrissage avec ses moteurs, trois parachutes et des airbags. De quoi au moins valider plusieurs aspects de la mission, dont la rentrée atmosphérique avec le bouclier thermique, en dépit d’autres soucis comme pour les communications.


Orbital Flight Test de décembre 2019 en vue embarquée

Après de nombreuses recommandations de la Nasa, la capsule Starliner de Boieng va tenter de réussir complètement la mission OFT-2 avec un décollage désormais prévu le 30 juillet à 20h53 heure de Paris. L’amarrage à l’ISS devrait avoir lieu le lendemain, puis avec un atterrissage sur Terre quelques jours plus tard.

La fenêtre de lancement a été actualisée et avancée. Ce nouvel objectif de lancement tient compte du calendrier des ” véhicules visitant la station spatiale et de la disponibilité de la fusée Altas V de United Launch Alliance “, indiquent Boeing et la Nasa.

Dans le même temps, Boeing précise poursuivre jusqu’au milieu de l’été le travail de préparation du premier vol d’essai de Starliner avec trois astronautes à bord. Le Crew Flight Test pourrait avoir lieu en septembre.

boeing-starlinerCST-100 Starliner de Boeing ; crédits : Nasa / Boeing

Par rapport à SpaceX qui a déjà lancé deux missions opérationnelles avec équipage vers l’ISS avec Crew Dragon (en plus d’un vol d’essai habité), Boeing a pris beaucoup de retard.