MàJ : La China National Space Administration a confirmé que l’atterrisseur Tianwen-1 – avec le rover Zhurong – s’est posé en douceur sur la planète Mars. Une grande première pour la Chine qui devient le deuxième pays à poser un rover sur Mars après les USA.

Un signal de Zhurong a été reçu sur Terre à la suite des fameuses minutes de terreur en autonomie totale de l’atterrisseur Tianwen-1.

Administrateur associé pour la direction des missions scientifiques de la Nasa, Thomas Zurbuchen adresse notamment ses félicitations à l’agence spatiale chinoise pour l’atterrissage réussi du premier rover chinois d’exploration de Mars.

—–

Actualité publiée le 26 avril 2021

L’Administration spatiale nationale chinoise baptise le premier rover martien chinois avec le nom de Zhurong. Une référence à un dieu du feu dans la mythologie chinoise, et pour ” allumer la flamme de l’exploration planétaire de la Chine.

L’astromobile Zhurong ne s’est pas encore posé sur la planète rouge. Dans le cadre de la mission Tianwen-1 qui a décollé en juillet dernier, il est l’un des trois éléments avec un orbiteur et un atterrisseur.

Cette mission a réussi son insertion en orbite autour de Mars le 10 février 2021. L’orbiteur utilise des caméras à haute résolution afin de rechercher le site d’atterrissage nominal de l’atterrisseur et du rover dans la plaine Utopia Planitia (hémisphère nord de Mars).

tianwen-1-rover

Le périlleux atterrissage devrait a priori avoir lieu dans le courant du mois de mai. D’une masse de 240 kg et à énergie solaire, le rover Zhurong à six roues devrait fonctionner à la surface de Mars pour une durée d’environ trois mois.

Il est équipé de caméras de navigation et d’une caméra multispectrale, ainsi que d’instruments pour analyser la composition des roches martiennes. Il devrait également étudier la structure géologique du sous-sol de Mars.

Après l’ex-Union soviétique et les États-Unis à plusieurs reprises, la Chine pourrait devenir dans peu de temps le troisième pays à se poser en douceur sur Mars, et le deuxième pays à poser un rover sur la planète rouge après les USA.