Dans le cadre du Commercial Crew Program de l’Agence spatiale américaine, le deuxième vol d’essai non habité de la capsule Starliner de Boeing devrait finalement avoir lieu le 30 juillet prochain. Le décollage est actuellement prévu à 18h53 heure UTC.

La capsule sera lancée par une fusée Atlas V de l’United Launch Atlas (ULA) depuis Cap Canaveral en Floride. En raison de la disponibilité du lanceur Atlas V et d’une opportunité d’amarrage à la Station spatiale internationale (ISS), Boeing et la Nasa avaient précédemment ciblé la période août-septembre.

Beoing avait par la suite évoqué la date du 30 juillet qui a ultérieurement été officialisée par la Nasa.

Si la mission OFT-2 (Orbital Flight Test-2) se rapproche, il n’en demeure pas moins un retard accumulé par rapport à SpaceX qui a déjà effectué deux vols opérationnels habités avec Crew Dragon, en plus du vol de qualification avec équipage.

boeing-starlinerCST-100 Starliner de Boeing ; crédits : Nasa / Boeing

Pour OFT-2, la capsule Starliner voyagera sans équipage et s’amarrera à l’ISS. Elle reviendra sur Terre une semaine plus tard avec un atterrissage. En cas de succès, il s’agira ensuite de passer à l’étape suivante avec un vol d’essai habité Boeing Crew Flight Test comprenant trois astronautes à bord. A priori en septembre.

Boieng déclare ” s’engager à transporter de façon sûre et durable des équipages et du fret depuis et vers des destinations en orbite terrestre basse. ” Lors du premier vol d’essai en décembre 2019, la capsule non habitée n’avait pas été en mesure de rejoindre la Station spatiale internationale, essentiellement à cause d’erreurs logicielles. Elle était revenue sur Terre de manière prématurée, mais sans encombre.