Comment les entreprises s’adaptent-t-elles à l’arrivée de la génération Z ?

Alors que les Millenials s’installent dans l’âge adulte et parviennent à l’apogée de leur carrière, la génération Z, qui regroupe les jeunes âgés de 18 à 25 ans, arrive sur le marché du travail. C’est une toute nouvelle génération, avec de nouvelles habitudes et de nouvelles attentes vis-à-vis du travail, qui fait ses premiers pas. Une raison pour laquelle il devient impératif pour les entreprises d’essayer de comprendre ces nouveaux venus, de connaître leurs motivations, l’importance que ces derniers accordent aux nouvelles valeurs sociétales et de réfléchir aux changements importants qu’il y aura dans le monde du travail lors de cette prochaine décennie.

Une génération portée par la technologie et les engagements sociétaux

Ils sont le premier groupe d’âge qui n’a jamais vécu dans un monde sans technologie – en partie élevés par leurs iPhones, et à qui on a appris à coder à l’école primaire.

Ces “Zoomers” sont également très différents dans leurs valeurs et leurs attitudes. Ils sont plus inquiets vis-à-vis du changement climatique et du manque de diversité et d’inclusion. Ils valorisent l’expression individuelle et sont également en passe de devenir la génération la plus instruite en termes de compétences et de niveau d’études.

Malgré le fait que beaucoup d’entre eux n’ont pas encore fait leur entrée « officielle » sur le marché du travail, ils ont déjà un sens aigu de ce qui leur importe et de ce qu’ils apprécient dans la société. L’accès facile et instantané à Internet et aux réseaux sociaux leur permet d’être informés et de façonner leurs opinions. Concernant les questions de société les plus importantes pour cette génération d’un point de vue personnel, les “Zoomers” français citent le changement climatique (37 %*), la diversité et l’inclusion (34 %) et l’égalité des genres (31 %).

L’importance des valeurs au sein des organisations et entreprises

La génération Z choisit aujourd’hui son entreprise en fonction des valeurs qu’elle promeut. En effet, aujourd’hui seuls 19 %* des membres de la génération Z se disent prêts à travailler pour une entreprise qui ne partagerait pas leurs valeurs.

Un chiffre qui démontre à quel point les 18-25 ans donnent la priorité aux engagements avant tout – et les entreprises qui ne comprennent pas ou ne reflètent pas cela se retrouveront à lutter pour attirer et retenir les meilleurs talents.

Ainsi, que ce soit pour aujourd’hui et à l’avenir, la promotion des engagements d’une entreprise est en passe de devenir un facteur prioritaire de motivation et de rétention des employés et une façon de créer un meilleur environnement de travail. Le nouvel enjeu consiste maintenant pour les entreprises à aligner leurs valeurs sur celles qui tiennent particulièrement à cœur les 18-25 ans : la diversité, l’égalité et la lutte contre le réchauffement climatique.

Mettre en place une stratégie marketing 100 % inclusive

HubSpot par exemple, définit le marketing inclusif comme “des campagnes qui embrassent la diversité en incluant des personnes de milieux différents ou des histoires auxquelles des publics uniques peuvent s’identifier”.

Aujourd’hui, il est essentiel que les entreprises montrent à la nouvelle génération ce qu’elles peuvent offrir et ce en quoi elles croient vraiment. Exit les discours et place aux actes. Les membres de la génération Z se soucient certes beaucoup de leur développement personnel, mais ils ont aussi des attentes élevées en matière de responsabilité sociale et environnementale ainsi que des opinions plutôt tranchées sur la façon dont les dirigeants d’entreprise devraient se comporter.

Les entreprises les plus susceptibles de réussir face aux nouveaux publics ne sont pas celles qui exigeront que la génération Z fasse un choix entre égalité et stabilité . Les gagnantes seront les entreprises qui s’efforceront de s’améliorer sur tous ces aspects et de faire le premier pas pour aller à la rencontre des “Zoomers”, avec une stratégie marketing 100 % inclusive, propice à l’équité et riche sur un plan social. 

De nos jours, les consommateurs s’attachent davantage aux marques qui font preuve d’empathie, qui défendent des valeurs et qui s’efforcent de parvenir à une représentation culturelle diversifiée. Il ne suffit plus d’avoir un bon produit ou service, il faut aussi être une marque inspirante et animée d’une mission. Et pour cela, les entreprises doivent posséder un état d’esprit plus proche des réalités sociétales ainsi qu’une stratégie de marketing inclusive pour promouvoir ses initiatives.

 *Étude LEWIS en soutien à l’association mondiale HeForShe “How is Gen Z changing the world of work?”