Le monde du travail post-Covid est en train de se dessiner avec le retour du travail au bureau, suscitant de nombreuses interrogations et autres questions clés pour les entreprises et les salariés.

Avec le télétravail comme nouvelle « norme » qui a officiellement pris fin depuis maintenant plusieurs semaines, le retour au bureau suit son cours. Pour autant, pouvons-nous réellement parler d’un retour à la normale après tant de temps passé à distance.

Ce retour après plusieurs mois de télétravail contraint ne serait-il pas l’occasion parfaite pour éviter certains faux pas du passé et justement apporter quelques changements ?

On vous propose donc 4 pistes de réflexion pour justement faire de ce retour du travail au bureau un nouveau départ pour votre entreprise et votre équipe.

Trouver des leviers nouveaux pour le bien-être des équipes

Avec 48% des Français qui se disent démotivés selon l’étude Workday, l’engagement fait partie des grands enjeux de ce retour au travail. Après plusieurs mois de distance sociale, de (re)confinements successifs et de mesures sanitaires, les collaborateurs ressortent quelque peu fatigués de cette période relativement complexe.

Il est donc important aujourd’hui de trouver de nouvelles mesures et prendre les bonnes décisions pour justement favoriser l’épanouissement des équipes. La qualité de vie au travail a été relativement mise à mal ces derniers mois, il est donc important de se pencher sur le sujet pour veiller à ce que les équipes restent mobilisées et engagées dans leurs fonctions.

Mais pour cela, il est évidemment indispensable de valoriser l’implication des collaborateurs. Quelles pratiques, évènements ou autres initiatives sont nécessaires pour y parvenir ? Là est toute la question que chaque organisation devra se poser pour réellement faire du retour au bureau une réussite complète.

Quels leviers mettre en place pour favoriser l’équilibre vie pro / vie perso ?

Saviez-vous que 56% des salariés, interrogés dans 34 pays différents, admettent être concernés par des déséquilibres entre vie personnelle et professionnelle. C’est un constant mis en évidence par l’étude Workmonitor de Randstad.

Avec des environnements professionnels qui se sont invités au sein des environnements personnels, la gestion des temps de travail est devenue un challenge quotidien, bien plus complexe qu’auparavant. Le résultat : le retour de l’équilibre vie pro / vie perso au cœur de nombreuses préoccupations.

Ne serait-ce pas l’occasion parfaite pour réellement se pencher sur le sujet et ainsi tenter de trouver des solutions concrètes avec les équipes ? De lancer la discussion pour justement les accompagner à trouver des ajustements concrets leur permettant de garder ce précieux équilibre tout en conciliant cela avec les objectifs de l’entreprise. Un sujet complexe certes, mais absolument prioritaire pour l’épanouissement de chacune et chacun.

Rendre concrète et accessible la possibilité du travail hybride

78% des Français seraient partants pour le travail hybride selon l’étude Cadremploi x Boston Consulting group. Cette organisation mêlant travail en présentiel et à distance fait effectivement de plus en plus parler.

Pour autant est-ce bien la solution miracle pour toutes les entreprises ? Certainement pas. Il est donc important de rapidement « démystifier » ce sujet et rapidement vérifier si ce modèle pourrait fonctionner en interne. Si cela ne fonctionne pas, l’entreprise pourra être en mesure de chercher d’autres approches ou leviers pour répondre aux besoins et attentes des équipes en termes d’organisations du travail (flexibilité, télétravail complet, etc.). Si cela fonctionne, les dirigeants et managers pourront alors s’atteler à définir concrètement et explicitement son fonctionnement pour que tout se mette en place de façon naturelle et organisée.

Favoriser, encore et toujours, la cohésion des équipes

Le retour du travail en présentiel met également un terme à la distance sociale entre les différents collaborateurs. Une mesure qui a sévèrement impacté la cohésion de nombreuses équipes. Il faut donc mettre en place des actions concrètes pour renouer ce sentiment d’appartenance.

Il faut donc définir les actions et projets nécessaires pour permettre aux collaborateurs de recréer du lien, de renouer la confiance afin d’être en mesure de remobiliser tout le monde. N’oublions pas que les salariés sont ressortis démotivés de cette longue période de crise Covid. Or, la cohésion d’équipe est un formidable vecteur d’engagement et de performance, il ne faut surtout pas la négliger. Formation d’équipe, team-building, groupe projet ou réunion de service dédié, nombreuses sont les initiatives qui permettront de donner un souffle nouveau à la cohésion d’une équipe.