C’est un véritable événement qui se joue au loin dans l’espace : la comète Bernardinelli-Bernstein est de retour dans notre système solaire. Il s’agit d’un phénomène exceptionnel à plusieurs titres : la comète n’a été repérée par les scientifiques américains que le 23 juin dernier, son dernier passage dans notre système remonte à 3 millions d’années (la Terre était alors peuplée d’Australopithèques), et il s’agit à ce jour de la comète la plus imposante jamais identifiée.

Elle serait ainsi 10 fois plus large et aurait une masse 1000 fois supérieure à la moyenne des comètes que l’on connait. Son diamètre serait situé entre 100 et 200 km, mais l’estimation est rendue difficile par l’éloignement du corps céleste.

Télescope Astronomique - Portable et Puissant 16x-120x - Facile à Monter et Utiliser - Idéal pour Les Enfants et Les Adultes Débutants - Télescope pour Observer la Lune et Les Planètes Voisines

Pour estimer la taille de la comète, les scientifiques se sont basés sur la quantité de rayons solaires qu’elle renvoie. De passage pendant plusieurs années dans notre système, elle devrait se situer au plus proche de la Terre en 2031, elle sera alors à 11 unités astronomiques de nous, soit 1,65 milliard de kilomètres. De par la distance et même si elle est imposante, la comète ne sera donc pas visible à l’oeil nu et nécessitera des instruments spécifiques.

La comète Bernardinelli-Bernstein nous vient tout droit du nuage d’Oort, situé lui-même à plus de 40 000 unités astronomiques du soleil, elle fait donc partie des corps les plus éloignés ne nous étant jamais parvenus.