Vignette

L’entreprise Tesla va enfin sortir la version bêta de la 9e version du FSD. Cette dernière permettra, en théorie, une conduite autonome. Mais attention, cela n’est pas la version finale.

La version 9 du Full Self-Driving, qui permet une conduite autonome totale, arrive enfin en version bêta uniquement pour les membres de « l’early access », ce qui touchera environ 2000 véhicules.

teslax

Il est bon de rappeler, ce que fait Elon Musk, que l’autopilot n’est pas réellement un pilote automatique et que le conducteur doit rester attentif pendant le trajet. Le système ne reste qu’au niveau deux en flirtant avec le 3, le niveau maximum dans ce domaine étant de 5 sur l’échelle européenne.

Voici les différents niveaux

  • Niveau 0 : conducteur uniquement
  • Niveau 1 : conducteur assisté (gestion de vitesse ou de la direction)
  • Niveau 2 : conducteur superviseur (contrôle de la vitesse et de la direction comme le Park Assist)
  • Niveau 3 : automatisation conditionnée (délégation totale dans des situations prédéfinies)
  • Niveau 4 : plus besoin de conducteur dans des situations prédéfinies (voiture capable de se garer toute seule, ou venir chercher son propriétaire quand il le souhaite)
  • Niveau 5 : voiture totalement autonome (capable de conduire dans toutes les situations)
URVOLAX Caméra de Recul sans Fil, Moniteur 7

Rappelons que le système n’est pas encore 100 % fonctionnel et que le conducteur devra être très prudent. La plus grande crainte des autorités et de Tesla est que les utilisateurs se mettent en danger en se pensant en total sécurité. Il a déjà été constaté pendant un trajet des personnes en état d’ébriété ou se filmant pendant des ébats sexuels qui comptaient sur l’autopilote pour tout assurer…

Afin de renforcer la sécurité, Tesla a mis en place une caméra intérieure pour s’assurer que des dérives n’auront pas lieu.