Au Japon, des chercheurs du National Institute of Information and Communications Technology ont fait la démonstration d’un nouveau record mondial en matière de vitesse de transmission de données sur Internet en atteignant 319 Térabits par seconde (319 000 Gbps).

Il a été établi sur une ligne de fibres optiques de plus de 3 000 km de long et efface des tablettes le précédent record à 172 Tbit/s sur plus de 2 000 km de chercheurs de l’University College London au Royaume-Uni.

fibre-optique-vitesse-transmission-donnees-record

L’été dernier, le record à 172 Tbit/s avait été comparé à la possibilité de télécharger la totalité du catalogue de Netflix en moins d’une seconde. Le nouveau record est quasiment le double du précédent.

Compatible avec les technologies de câblage existantes

Les chercheurs soulignent un diamètre de gaine standard de 0,125 mm et une fibre optique multicœur avec quatre cœurs pouvant être câblée avec l’équipement déjà existant.

Une mise en pratique à court terme est escomptée, et pour contribuer à la réalisation d’une dorsale de télécommunications (backbone) permettant la diffusion de nouveaux services au-delà de la 5G.

fibre-optique-4-coeurs-systeme-record-transmission-donnees

Le système exploite la technologie Wavelength Division Multiplexing (WDM) pour la transmission de plusieurs signaux de longueurs d’onde différentes sur une seule fibre et une combinaison de technologies d’amplification optique pour permettre la transmission longue distance de 552 canaux WDM.