Fort du bon coup joué à Jeff Bezos en lui grillant la politesse de quelques jours, Richard Branson a pu savourer un premier vol touristique sub-orbital au mois de juillet, démontrant la maturité des technologies employées par Virgin Galactic qui préparent l’ouverture d’une ère du tourisme spatial.

La firme dispose déjà de quelque 600 réservations de clients aisés prêts à tenter l’aventure avec des tickets entre 200 000 et 250 000 dollars, et elle vient d’annoncer la réouverture prochaine de sa billetterie pour son service commercial.

virgin-galactic-unity-22-microgravite

Plusieurs propositions sont faites aux futurs touristes avec un ticket de départ à 450 000 dollars pour réserver un siège, des ensembles pour couples, familles et ami, voire la totalité d’un vol, rapporte CNBC.

Le véhicule devait initialement embarquer jusqu’à 6 passagers mais est désormais configuré pour 4 personnes par vol, en plus des deux pilotes.

Virgin Galactic doit d’abord mener deux vols de test pour son véhicule VSS Unity, le prochain ayant lieu en septembre, représentant les vols Unity 23 et 24, après quoi la firme mettra en pause ses vols pour peaufiner les derniers réglages.

C’est à partir du vol Unity 25 que les services commerciaux débuteront vraiment, en principe d’ici mi-2022, un peu plus tard que prévu initialement puisque la firme envisageait initialement de démarrer son activité au début de l’année prochaine.