Connu du grand public pour être l’éditeur de la suite de sécurité Norton 360, le groupe américain de cybersécurité NortonLifeLock (anciennement Symantec) annonce un accord pour le rachat de l’entreprise tchèque Avast qui œuvre également dans le secteur des produits de sécurité et de confidentialité en ligne.

Dans le cadre de cet accord à plus de 8 milliards de dollars, NortonLifeLock parle d’une fusion avec Avast afin de former un ensemble réunissant plus de 500 millions d’utilisateurs dans le monde. Rappelons que Avast avait fait tomber dans son giron AVG en 2016 via une transaction de l’ordre de 1,3 milliard de dollars.

À l’issue de la fusion escomptée pour mi-2022 (et après l’aval des autorités compétentes), la nouvelle entité formée aura deux sièges sociaux. À Prague en République tchèque et à Tempe en Arizona aux États-Unis. Elle sera cotée sur le marché boursier Nasdaq aux États-Unis.

nortonlifelock-avast

Vers un boom des utilisateurs payants ?

Si Avast revendique plus de 435 millions d’utilisateurs en ligne, seulement 16,5 millions d’entre eux sont des utilisateurs payants. Un basculement d’ampleur au payant devrait ainsi être probablement un enjeu pour le nouveau groupe.

Cette transaction est un énorme pas en avant pour la cybersécurité des consommateurs et nous permettra à terme de réaliser notre vision de protéger et de permettre aux gens de vivre leur vie numérique en toute sécurité “, déclare Vincent Pilette, directeur général de NortonLifeLock.

À une époque où les cybermenaces mondiales augmentent, mais où la pénétration de la cybersécurité reste très faible, avec NortonLifeLock, nous serons en mesure d’accélérer notre vision commune de fournir une cyberprotection holistique aux consommateurs du monde entier “, commente Ondrej Vlcek, directeur général d’Avast.