La NASA communique depuis quelques années sur le retour de l’homme et surtout de femmes sur la Lune d’ici 2024. Néanmoins, les retards accumulés au niveau du développement des combinaisons spatiales vient compromettre l’agenda du programme spatial le plus ambitieux depuis la fin des missions Apollo.

L’agence spatiale américaine se penche depuis plusieurs années sur le développement de combinaisons spatiales nouvelle génération, et notamment des combinaisons dédiées aux femmes et hommes qui seront amenés à fouler le sol lunaire.
spacex-nasa-lune-starship

Le défi est colossal et a déjà englouti 420 millions de dollars en recherche et développement. Malheureusement, cela ne suffit pas et les ingénieurs estiment désormais que les combinaisons promises ne seront pas prêtes avant 2025 dans le meilleur des cas, et que le développement devrait couter 625 millions de dollars supplémentaires.

Nasa Mixte Acnasadcp002 Casquette de baseball, Noir, Taille unique EU

Le cahier des charges est des plus stricts et certains éléments de la combinaison virent au casse-tête : toutes les articulations doivent être repensées et les gants devront offrir une mobilité accrue pour la manipulation d’outils plus complexes que ceux utilisés lors des missions Apollo, tout en offrant une protection renforcée aux astronautes.

Les combinaisons seront par ailleurs personnalisées à l’extrême et fabriquées à partir des scans 3D de chaque astronaute. Les combinaisons offriront plus de mobilité et de protection aux astronautes, elles seront également moins encombrantes, notamment au niveau du système de régulation thermique et d’oxygène.