À l’occasion de la conférence Tesla AI Day, Elon Musk a surpris en dévoilant en clou du spectacle un projet de robot humanoïde au nom de Tesla Bot pour lequel un prototype a été évoqué dès l’année prochaine.

Ce robot bipède et humanoïde devra être capable d’effectuer des tâches ” dangereuses, répétitives ou ennuyeuses. ” Il est dit à usage général et tirera parti des compétences en intelligence artificielle acquises par le groupe.

Selon le patron de Tesla, le groupe est déjà l’entreprise de robotique la plus importante au monde dans la mesure où ses voitures sont en quelque sorte des ” robots semi-conscients sur roues. ” Une allusion à l’assistant de conduite Autopilot et pour de futures capacités de conduite entièrement autonome.

tesla-bot

D’une taille d’un peu plus de 1,7 m et d’un poids d’environ 57 kg, Tesla Bot (ou Optimus ; nom de code en interne) aura cinq doigts à chaque main et un écran en guise de visage pour l’affichage d’informations utiles. Il sera capable de porter une charge de 20 kg et soulever 68 kg. Il pourra se déplacer à jusqu’à 8 km/h.

tesla-bot-details

Une quarantaine d’actionneurs électromécaniques seront répartis entres les bras, les mains, les jambes, le torse et le cou. Tesla Bot bénéficiera des mêmes outils que ceux utilisés dans les voitures Tesla, dont les caméras Autopilot et l’ordinateur FSD (Full Self Driving), ainsi qu’un entraînement avec le supercalculateur Dojo qui devrait être prochainement opérationnel (d’abord pour aider à développer le système de conduite autonome).

tesla-bot-ia

Du buzz pour le moment

Elon Musk a voulu rassurer en soulignant que Tesla Bot sera bien évidemment amical, en ajoutant sur le ton de l’humour qu’il sera facile de lui échapper et en espérant que le robot ne figurera pas dans un film de science-fiction dystopique.

Je pense essentiellement qu’à l’avenir, le travail physique sera un choix. Si vous voulez le faire, vous pouvez “, a déclaré Elon Musk. Tesla Bot devrait donc s’inscrire dans cette perspective afin d’accomplir certains travaux.

Pour autant, il s’agit surtout d’attirer l’attention et séduire de nouveaux collaborateurs. ” Nous recherchons des ingénieurs en mécanique, électricité, logiciel pour nous aider à exploiter notre expertise en IA au-delà de notre flotte de véhicules “, peut-on lire sur le site de Tesla.