Basée aux États-Unis, la start-up Wright Electric planche sur la mise au point d’un avion commercial à émissions nulles. Elle collabore notamment avec la compagnie aérienne low cost easyJet et annonce avoir débuté les essais au sol pour un moteur électrique de 2 mégawatts, et d’une puissance massique d’environ 10 kilowatts par kilogramme.

Le niveau de puissance et de poids démontré avec notre nouveau moteur de 2 MW deviendra la base de référence pour tout nouvel avion électrique. Une technologie clé dans notre système mégawatt “, déclare le patron de Wright Electric.

wright-electric-moteur-2-mwCrédits : Wright Electric

Présenté par easyJet comme le moteur électrique de propulsion le plus puissant de son genre en cours de développement et s’inscrivant dans la quête d’un avion zéro émission, il est conçu pour être évolutif de 500 kW à 4 MW pour différentes applications.

Pour l’avion de ligne Wright 1

Wright Electric prévoit d’utiliser 10 moteurs de 2 MW sur son avion Wright 1 et vante ainsi une puissance équivalente à celle d’un avion Airbus A320 que les compagnies aériennes exploitent aujourd’hui.

Avec une entrée en service escomptée en 2030, l’avion de ligne électrique Wright 1 de 186 places devrait être en mesure d’avoir une autonomie d’un peu mois de 1 300 km. Deux moteurs pourraient par ailleurs servir à équiper de plus petits avions à turbopropulseurs de 50 passagers.

wright-electric-avion-ligne

Pour le moment, le moteur va passer à la phase suivante de développement qui comprend l’intégration avec un onduleur à haut rendement, des essais en chambre d’altitude et la qualification pour la préparation au vol. Des essais en vol pourraient avoir lieu en 2023 et le système de propulsion pourrait être certifié en 2025.