Les progrès en matière de véhicules autonomes laissent imaginer la mise en place de services de taxi autonomes, ou robotaxi, dans les prochaines années. Déjà, en Californie, des acteurs comme Waymo proposent un tel service sur des territoires limités mais qui s’agrandissent au fil des trimestres.

La firme Mobileye, rachetée par Intel en 2017, a développé des capteurs et une intelligence de bord permettant de l’assistance avancée à la conduite et une capacité de conduite autonome qu’elle compte désormais mettre en application.

Mobileye Intel Sixt robotaxi

Pour le salon de l’Auto de Munich, elle annonce le lancement d’un service de robotoxi dans la ville allemande pour 2022, en partenariat avec le spécialiste de la location de véhicules Sixt.

Le service sera accessible depuis les applications mobiles Sixt et Moovit (rachetée par Intel en 2020, spécialisée dans les algorithmes de calcul d’itinéraire) qui participe à la mise en place du service.

Des véhicules aux couleurs spécifiques et dotés du système de conduite autonome Mobileye Drive seront mis à disposition, avec une phase de test dans un premier temps, avant un déploiement commercial.

Mobileye Drive AVKIT58

Ils seront équipés de caméras, de capteurs LiDAR et d’un radar, avec une base cartographique crowdsourcée Roadbook AV et un ensemble électronique AVKIT58 (192 TOPS de puissance de calcul et nécessitant 650W pour de la conduite autonome Level 4) embarquant 8 SoC EyeQ 5 de Mobileye pour assurer la conduite autonome.

La mise en place profite d’un changement récent de la législation allemande autorisant la circulation de véhicules autonomes sur voies ouvertes. A plus long terme, le service de taxis autonomes a vocation à couvrir toute l’Allemagne puis d’autres marchés européens.