Pour un montant non divulgué, le groupe de Redmond fait tomber dans son giron Clipchamp. Fondée en 2013 et basée à Brisbane en Australie, la start-up est spécialiste du montage vidéo en ligne. Sa technologie sera intégrée à Microsoft 365 (anciennement Office 365) pour les particuliers et les entreprises. Une future intégration dans Windows n’est pas à écarter.

L’approche technique de Clipchamp consiste à combiner la simplicité d’une application web avec la capacité de traiter la vidéo en utilisant toute la puissance de calcul d’un PC avec l’accélération du GPU, ce qui était auparavant limité aux applications vidéo traditionnelles “, écrit Microsoft.

Clipchamp revendique 17 millions de clients enregistrés dans le monde et une utilisation par des dizaines de milliers d’entreprises chaque semaine. Ses partenaires comprennent Google, Dropbox et Box, avec en outre des intégrations dans Zoom, Pinterest et Microsoft avec OneDrive.

clipchamp-editeur-video

Une emplette créative pour Microsoft

Cette été, Clipchamp avait annoncé le lancement d’une application PWA (Progressive Web App) dans le Microsoft Store pour Windows, en plus de la création et édition vidéo directement dans le navigateur.

Clipchamp propose une application web avec un abonnement Basic gratuit dans le cadre d’une utilisation personnelle et en qualité 480p. Les abonnements payants Creator (720p), Business et Platinum (1080p) sont facturés 9 $, 19 $ et 39 $ par mois avec des fonctionnalités supplémentaires et la sauvegarde cloud.

Qu’il s’agisse d’une publicité de 10 secondes sur les réseaux sociaux, d’une présentation de 2 minutes pour un produit ou d’une vidéo didactique de 20 minutes, Clipchamp et Microsoft vous fourniront les outils et l’expérience dont vous avez besoin “, déclare Microsoft.