MàJ : Succès pour le lancement de la mission Inspiration4. Après la séparation du deuxième étage de la fusée Falcon 9 de SpaceX (le premier étage a été récupéré via un atterrissage sur une barge en mer), l’équipage entièrement civil dans Dragon a atteint une orbite circulaire de 585 km, ce qui constitue au passage un nouveau record d’altitude pour la capsule. L’orbite de croisière est à 575 km.

—–

Après Virgin Galactic puis Blue Origin pour un vol suborbital, SpaceX monte encore d’un cran dans le tourisme spatial avec la mission baptisée Inspiration4. Dans sa capsule Dragon propulsée par sa fusée réutilisable Flacon 9, un équipage uniquement composé de civils doit décoller depuis le Centre spatial Kennedy de la Nasa en Floride.

D’une durée de 5 heures, la fenêtre de lancement s’ouvre aujourd’hui à 20h02 heure locale, soit à 02h02 dans la nuit de mercredi à jeudi heure de Paris. La capsule Dragon visera une orbite de 575 km, alors que la Station spatiale internationale (ISS) est aux alentours de 400 km d’altitude au-dessus de nos têtes.

Il n’est en effet pas question de s’amarrer à l’ISS et le système de Dragon habituellement prévu pour cela a été remplacé par un dôme en verre pour faire profiter l’équipage de la vue en orbite. Dragon restera dans l’espace pendant trois jours avant de revenir sur Terre avec un amerrissage au large de la Floride.

dragon-inspiration4

Un voyage spatial privé et civil

L’équipage est composé de Jared Isaacman (38 ans) qui officiera en tant que commandant de vol et a financé l’intégralité de la mission Inspiration4. Fondateur et patron de Shift4 Payments, il est également pilote. Il a offert trois sièges aux autres membres d’équipage.

Hayley Arceneaux (29 ans) a survécu à une une forme de cancer des os déclaré dans son enfance et travaille comme assistante médicale au St. Jude Children’s Research Hospital (un hôpital pour enfants). Chris Sembroski (42 ans) est un vétéran de l’armée de l’air américaine et ingénieur en données aérospatiales. Sian Proctor (51 ans) est une professeure de géologie, entrepreneuse et pilote de formation.

Pour ce vol automatisé, ils ont tout de même eu droit à un entraînement de plusieurs mois pour se préparer et aussi réagir face à d’éventuels problèmes. Encore une fois… ce n’est pas seulement un vol suborbital de quelques minutes.

La mission Inspiration4 s’inscrit dans un objectif de collecte de fonds de Jared Isaacman de 200 millions de dollars en soutien à la fondation St. Jude. En orbite, un objectif est également de mener des expériences scientifiques pour ” faire progresser la santé humaine sur Terre et lors de futurs vols spatiaux de longue durée. ” Comme une mission spatiale avec des astronautes professionnels…

N.B. : crédits photos : SpaceX.