Après plusieurs années d’utilisation des solutions Nvidia de conduite autonome, le constructeur Tesla a dévoilé son propre matériel développé en interne et censé offrir la puissance de traitement nécessaire pour les besoins de la conduite autonome de son option FSD (Full Self Driving).

En 2019, la firme avait dévoilé un Hardware 3 au sein d’un FSD Computer embarqué dans ses véhicules électriques et en capacité d’apporter une conduite autonome de catégorie 2.

Tesla FSD Computer

Une nouvelle génération se prépare et reposera sur un Hardware 4 encore plus puissant avec un FSD Computer 2 qui renforcera les capacités initiales. Cette nouvelle solution sera de nouveau confiée à Samsung pour la production, comme le système actuel.

Le coeur du système sera gravé en 7 nm sur le site coréen de Hwasung et la production devrait débuter durant le dernier trimestre de l’année, sauf retard.

Elon Musk, patron de Tesla, a indiqué que ce FSD Computer 2 fera une première apparition dans son pickup électrique Cybertruck attendu l’an prochain. Le véhicule ne devrait pas être commercialisé avant fin 2022.