Après Mars avec sa sonde Hope qui s’est placée en orbite autour de la planète rouge en début d’année, l’agence spatiale des Émirats arabes unis – qui développe également un rover lunaire – a annoncé cette semaine une nouvelle mission interplanétaire.

En capitalisant sur l’expérience acquise avec la mission martienne, l’objectif principal est d’explorer la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter.

uae-mission-2028-ceinture-asteroides

Le voyage d’une sonde spatiale émiratie doit débuter en 2028 et pour parcourir quelque 3,6 milliards de kilomètres. Le trajet ne sera évidemment pas direct et ponctué de manœuvres d’assistance gravitationnelle afin de gagner de la vitesse et aller au-delà de Mars en économisant du carburant.

La mission effectuera une première approche en orbite atour de Vénus mi-2028, puis une orbite proche de la Terre mi-2029. Elle réalisera son premier survol d’un objet de la ceinture principale d’astéroïde en 2030.

Il est prévu d’observer un total de sept astéroïdes, avant l’exploit de se poser sur un astéroïde à 560 millions de kilomètres de la Terre en 2033. Les objectifs scientifiques précis et les instruments de la mission seront dévoilés mi-2022.

Dans un communiqué de l’agence de presse officielle WAM, il est souligné que la trajectoire du vaisseau spatial avec son orbite autour de Vénus le fera voyager à une distance de 109 millions de kilomètres au plus proche du Soleil.